Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server
Can't contact LDAP server [auth.php:592]
LDAP user to find: atheriault [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]
LDAP user to find: atheriault [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]
LDAP user to find: [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]
LDAP user to find: atheriault [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]
LDAP user to find: atheriault [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=atheriault)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]
LDAP user to find: [auth.php:186]
LDAP Server: ldap.ulaval.ca [auth.php:189]
LDAP Filter: (&(|(objectclass=person))(cn=)) [auth.php:200]
LDAP user search: Can't contact LDAP server [auth.php:202]
LDAP search at: ou=idul,ou=comptes,dc=ulaval,dc=ca (&(|(objectclass=person))(cn=)) [auth.php:203]
LDAP search returned non-array result: 1 [auth.php:211]

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Prochaine révision
Révision précédente
oeuvres:dernier_royaume [2014/06/17 13:24]
10.10.33.117 créée
oeuvres:dernier_royaume [2016/03/25 15:57]
Audrey Thériault
Ligne 3: Ligne 3:
 [[auteurs:​Pascal Quignard]] ​ [[auteurs:​Pascal Quignard]] ​
  
-- //Les ombres errantes//- //Sur le jadis//- //Abîmes +
-Ces oeuvres constituent //​[[http://​www.edition-grasset.fr/​auteurs/​2002-quignard.htm|Dernier royaume]]+
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
  
-LAPEYRE-DESMAISON,​ Chantal, « Inventions du lecteur dans //Dernier royaume// de Pascal Quignard », //Cahier du CERACC//, no 3 (juin 2006), [en ligne]. +++ Article de revue 
- 
-###« Le //Dernier royaume//, de Pascal Quignard, qui brouille les frontières entre fiction et non fiction, annexe de nouveaux territoires ou les invente à partir de matériaux historiques et culturels, convie le lecteur à entrer dans un espace d’égarement où, faute de pouvoir se reconnaître,​ il doit se réinventer,​ entre jouissance de la perte et plaisir de la rencontre. » 
-  * [[http://​www.ecritures-modernite.cnrs.fr/​lecteur2/​Lecteur2Lapeyre.pdf|Lapeyre,​ 2006, PDF]] 
-### 
- 
-TURIN, Gaspard, « Lecture et écriture chez Pascal Quignard : une archéologie mentale », //Cahier du CERACC//, no 3 (juin 2006), [en ligne]. +++ Article de revue 
- 
-###« L’aspect fragmentaire des textes constituant le projet //Dernier royaume//​favorise la juxtaposition d’éléments textuels hétéroclites,​ très souvent issus de lectures, et dont le mode de transmission évolue de la citation en direction une reprise en charge qui confine à l’extrapolation. Ce jeu sur l’hypotexte s’accompagne d’une remise en question des instances d’écrivain et de lecteur, dans une double dynamique de fusion et de redistribution des rôles. » 
-  * [[http://​www.ecritures-modernite.cnrs.fr/​lecteur2/​Lecteur9Turin.pdf|Turin,​ 2006, PDF]] 
-### 
- 
-BLANCKEMAN, Bruno, « "​J'​obéis les yeux fermés à ma propre nuit" », dans Philippe BONNEFIS et Dolorès LYOTARD (dir.), //Pascal Quignard, figures d'un lettré,// Paris, Galilée, 2005, p. 87-97. +++ Chapitre de collectif 
- 
-###« La composition des //Ombres errantes//, de //Sur le jadis//, d'//​Abîmes//​trahit une identité de partage qui lie par la perte la mesure du temps calendaire —  l'​être en dérive d'un univers qui lui échappe — et celle du temps littéraire — l'​homme de lettres dissipé dans une oeuvre qui le déborde. Ce vers quoi s'​acheminent de page en page les trois tomes publiés en 2002, ce sont leurs propres origines. [...] Cette formule, par laquelle l'​écrivain définit le temps présent, concerne aussi le livre en cours, l'​écriture qui prend en temps, qui fait sens en laissant resurgir des bribes d'​ouvrage antérieur que ce montage discursif projette dans un ordre de prospection sans fin. »### 
- 
-FOREST, Philippe, « Le Japon, dernier royaume de Pascal Quignard », dans Philippe BONNEFIS et Dolorès LYOTARD (dir.), //Pascal Quignard, figures d'un lettré,// Paris, Galilée, 2005, p. 173-183. +++ Chapitre de collectif 
- 
-###« Dans cet ensemble en cours de développement que constitue //Dernier Royaume, //il existe un certain nombre de traits —  prélevés sur la réalité historico-géographique à laquelle on donne le nom de Japon, et pourtant arbitrairement réarrangés par l'​auteur selon la souveraineté d'un projet propre —  qui fonctionnent bien à la façon d'un "​système"​. Et il va de soi que, chez Quignard autant que chez Barthes, ce "​système Japon",​ s'il tient à la réalité, s'il ne renonce pas à elle, s'en émancipe également afin de produire ses effets principaux dans le champ du symbolique, soumettant l'​espace et le temps à un réel phénomène de "​désorientation"​ par lequel un jeu inédit et imprévu s'​insinue dans la mécanique ordinaire des signes. [...] Dans la considération d'un Japon réel et rêvé, c'est bien la possibilité d'une différence —   voire d'une mutation même "​inféconde " — qu'​insinue Pascal Quignard dans le corps du roman français. »  
-### 
- 
-NETTELBECK, Colin, « Narrative Mutations : French Cinema and its Relations with Literature from Vichy towards the New Wave », //Journal of European Studies//, vol. 37 (juin 2007), p. 159-186. +++ Article de revue 
- 
-###« In the most prominent article of nouvelle vague self-definition — that of the filmmaker as `auteur'​ — the new French cinema was underlining its relationship with the literary tradition that had been both pathway and obstacle to its independence. This paper examines a particularly intense phase of French cinema'​s quest for `high culture'​ legitimacy, namely the period covering the Occupation and the rise of the New Wave — 1940 to 1958. It evaluates how the combination of historical circumstance and Vichy government policy enhanced the position of cinema relative to literature, and opened the way for subsequent developments in literary and cinematographic expression, both as independent arts and in their interrelationship. Concentrating on works of fiction, it adopts the Ricoeurian view that such narratives afford crucial insight not only into artistic production, but also into the identity of the society that produced it. » 
-(Résumé joint à l'​article) 
-### 
- 
-OGAWA, Midori, « Le solstice d'​hiver », //Roman 20-50//, dossier « //Le Salon du Wurtemberg//​ et //Villa Amalia// de Pascal Quignard », sous la direction de François BERQUIN, no 44 (décembre 2007), p. 91-102. +++ Article de revue 
- 
-###« Le roman parle ainsi du transport de degrés et de matières divers. Les transports engendrent les filiations et les filiations les secrets, car il s'agit souvent du partage de l'​impossible ou de l'​impartageable. [...] Parfois, les filiations elles-mêmes deviennent secrètes et alors Pascal Quignard trame avec art les fils du récit et les mêle à souhait. Ainsi, l'​intrigue de conte côtoie l'​histoire sentimentale ou l'​intrigue policière, à l'​image de plusieurs lignes mélodiques de cadences différentes qui se croisent dans une partition. » 
-### 
  
  
Ligne 70: Ligne 38:
   Parution [date::Y]: 9999   Parution [date::Y]: 9999
   Tri: [Dernier royaume]   Tri: [Dernier royaume]
-  Afficher: ​oui+  Afficher: ​non
 </​data>​ </​data>​
  
 ~~NOTOC~~ ~~NOTOC~~
 ~~NOCACHE~~ ~~NOCACHE~~

Outils de la page

complaint