Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:e_un_roman_dit [2016/06/17 15:15]
Virginie Savard Modified from the form at oeuvres:e_un_roman_dit
oeuvres:e_un_roman_dit [2016/06/17 15:38] (Version actuelle)
Virginie Savard Modified from the form at oeuvres:e_un_roman_dit
Ligne 24: Ligne 24:
  
 [[http://​id.erudit.org/​iderudit/​1028022ar|Camus,​ 2014, PDF]] ### [[http://​id.erudit.org/​iderudit/​1028022ar|Camus,​ 2014, PDF]] ###
 +
 +HEMMERLÉ, Marie-Aude, « Figures du double dans //e// de Daniel Danis », //​L'​Annuaire théâtral : revue québécoise d’études théâtrales//,​ n° 45 (printemps 2009), p. 175-187. +++ Article de revue
 +
 +### **Résumé**\\
 +Le double est un motif récurrent dans la dramaturgie québécoise des quarante dernières années. Il apparaît de différentes façons : la démultiplication des lieux, des personnages et des intrigues, la choralité, le dédoublement d’un personnage ou d’une situation, la gémellité,​ le théâtre dans le théâtre, l’hybridité des genres théâtraux et romanesques. Il est présent à tous les niveaux de lecture, qu’il s’agisse du fond ou de la forme. Je propose de discuter et d’analyser ce postulat en m’appuyant sur //e// de Daniel Danis. Cette pièce reprend ce motif tout en le renouvelant de manière originale et singulière. Pour étayer mon analyse, je m’appuierai sur l’étude de la structure de la pièce, l’entrelacement générique,​ et interrogerai en particulier le personnage de J’il.
 +
 +**Abstract**\\
 +The pattern of doubling has been recurrent with Québec playwrights for the last forty years. It presents itself in various ways, from doubling places, characters, plots, or “choralité”,​ duplication of a character or situation, twins, theatre in the theatre, as well as hybrid “genres” and theatrical fiction. It is represented at all levels, in either form or content. I propose to discuss and analyse this pattern in Daniel Danis’ //e//. This play borrows from this theme while renewing it in an original and peculiar way. I will analyse the play’s structure, its intertwining genres and will question more specifically the character of J’il.
 +
 +[[http://​id.erudit.org/​iderudit/​044280ar|Hemmerlé,​ 2009, PDF]] ###
  
 <pagemod add_ref>​@@Référence@@ +++ @@Type@@ <pagemod add_ref>​@@Référence@@ +++ @@Type@@

Outils de la page

complaint