Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:emmanuel_carrere_-_ensemble_de_l_oeuvre [2016/12/29 16:44]
Virginie Savard Modified from the form at oeuvres:emmanuel_carrere_-_ensemble_de_l_oeuvre
oeuvres:emmanuel_carrere_-_ensemble_de_l_oeuvre [2016/12/29 16:44] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 56: Ligne 56:
 REIG, Christophe, Alain ROMESTAING et Alain SCHAFFNER (dir.), //Emmanuel Carrère : le point de vue de l’adversaire//,​ Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2016, 170 p. +++ Collectif REIG, Christophe, Alain ROMESTAING et Alain SCHAFFNER (dir.), //Emmanuel Carrère : le point de vue de l’adversaire//,​ Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2016, 170 p. +++ Collectif
  
-### **Quatrième de couverture**//+### **Quatrième de couverture**\\
 Tour à tour romancier et journaliste,​ biographe, scénariste et cinéaste, Emmanuel Carrère a su faire naître de cette diversité ​ son identité d’écrivain en mouvement. Situés aux frontières du fantastique et du réel, ses premiers romans étaient placés sous le signe de la virtuosité formelle ; ils cèdent bientôt la place à des récits biographiques ou autobiographiques qui mettent au jour les ambivalences des consciences. Un tournant majeur s’opère avec //​L’Adversaire//,​ livre écrit d’après l’affaire Romand, qui place l’auteur – et le lecteur - dans une familiarité troublante avec le criminel. L’œuvre de Carrère fait ainsi la part belle au « point de vue de l’adversaire » – selon le titre d’un livre projeté mais jamais écrit. Rouvrant progressivement l’écriture du moi à la richesse et à la diversité du monde, les livres de Carrère, souvent élaborés autour d’une structure d’enquête,​ constituent un des massifs les plus singuliers de la littérature contemporaine. Tour à tour romancier et journaliste,​ biographe, scénariste et cinéaste, Emmanuel Carrère a su faire naître de cette diversité ​ son identité d’écrivain en mouvement. Situés aux frontières du fantastique et du réel, ses premiers romans étaient placés sous le signe de la virtuosité formelle ; ils cèdent bientôt la place à des récits biographiques ou autobiographiques qui mettent au jour les ambivalences des consciences. Un tournant majeur s’opère avec //​L’Adversaire//,​ livre écrit d’après l’affaire Romand, qui place l’auteur – et le lecteur - dans une familiarité troublante avec le criminel. L’œuvre de Carrère fait ainsi la part belle au « point de vue de l’adversaire » – selon le titre d’un livre projeté mais jamais écrit. Rouvrant progressivement l’écriture du moi à la richesse et à la diversité du monde, les livres de Carrère, souvent élaborés autour d’une structure d’enquête,​ constituent un des massifs les plus singuliers de la littérature contemporaine.
  

Outils de la page

complaint