Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:en_famille [2015/02/17 17:30]
Virginie Savard
oeuvres:en_famille [2015/10/01 16:16] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 2: Ligne 2:
 {{ En famille.gif?​120}} {{ En famille.gif?​120}}
 [[auteurs:​Marie NDiaye]], //En famille//, Paris, Éditions de Minuit, 1991, 320 p. [[auteurs:​Marie NDiaye]], //En famille//, Paris, Éditions de Minuit, 1991, 320 p.
- 
- 
  
 « Quand elle arriva devant la maison de l'​aïeule,​ au bout du village, les deux chiens qu'​elle avait souvent caressés autrefois, maintenant si vieux qu'ils n'y voyaient plus, trouvèrent assez de forces pour se jeter rageusement contre la grille, et ils aboyaient, dès qu'​elle faisait mine de passer son visage entre les barreaux, avec une violence qu'​elle ne leur avait jamais connue. Elle les appela doucement par leur nom. Leur fureur redoubla. »\\ « Quand elle arriva devant la maison de l'​aïeule,​ au bout du village, les deux chiens qu'​elle avait souvent caressés autrefois, maintenant si vieux qu'ils n'y voyaient plus, trouvèrent assez de forces pour se jeter rageusement contre la grille, et ils aboyaient, dès qu'​elle faisait mine de passer son visage entre les barreaux, avec une violence qu'​elle ne leur avait jamais connue. Elle les appela doucement par leur nom. Leur fureur redoubla. »\\
Ligne 10: Ligne 8:
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
  
-TEKO-AGBO, K. Ambroise, « //En famille// or the problematic of alterity », //Research in African Literatures//,​ vol. 26, no 2 (été 1995), p. 158-169. +++ Article de revue+TEKO-AGBO, K. Ambroise, « //En famille// or the problematic of alterity », //Research in African Literatures//,​ vol. 26, n° 2 (été 1995), p. 158-169. +++ Article de revue
  
-###« Discusses the novel 'En famille',​ by Marie NDiaye. Strangeness of the character of the heroine Fanny ; Representation of the problematic of alterity in Fanny'​s behavior ; Questioning of the stakes of integration. »+###**Résumé**\\ 
 +« Discusses the novel 'En famille',​ by Marie NDiaye. Strangeness of the character of the heroine Fanny ; Representation of the problematic of alterity in Fanny'​s behavior ; Questioning of the stakes of integration. »
  
-(Résumé disponible sur Academic search premier.) + 
-  ​* ​[[http://​web.ebscohost.com/​ehost/​viewarticle?​data=dGJyMPPp44rp2%2fdV0%2bnjisfk5Ie46bBPtqyxSq6k63nn5Kx95uXxjL6prUmwpbBIrq2eSa6ws0u4qbA4v8OkjPDX7Ivf2fKB7eTnfLursE23qrdIrq%2bkhN%2fk5VXk6KR84LPfiOac8nnls79mpNfsVberrlCwqLNLsK2kfu3o63nys%2b585LzzhOrK45Dy&​hid=17|Teko-Agbo,​ 1995, PDF.]]+[[http://​web.ebscohost.com/​ehost/​viewarticle?​data=dGJyMPPp44rp2%2fdV0%2bnjisfk5Ie46bBPtqyxSq6k63nn5Kx95uXxjL6prUmwpbBIrq2eSa6ws0u4qbA4v8OkjPDX7Ivf2fKB7eTnfLursE23qrdIrq%2bkhN%2fk5VXk6KR84LPfiOac8nnls79mpNfsVberrlCwqLNLsK2kfu3o63nys%2b585LzzhOrK45Dy&​hid=17|Teko-Agbo,​ 1995, PDF]]
 ### ###
  
-HERTICH, Alexander, « The search for place and identity in Marie NDiaye'​s //En famille// », //The French Review//, vol. 78, no 4 (2005), p. 718-728. +++ Article de revue+HERTICH, Alexander, « The search for place and identity in Marie NDiaye'​s //En famille// », //The French Review//, vol. 78, n° 4 (2005), p. 718-728. +++ Article de revue
  
-###« In Marie NDiaye'​s //En famille//, the question of what one does in situations that fall outside traditional boundaries is the basis both of the main character'​s position in the novel, and of the novel'​s position within literature. Throughout the work, Fanny, in her quest for family, is confronted with situations that constantly leave her caught between two antithetical positions. As the work progresses, she learns not to accept either option as an absolute. Instead, it is from between these elements that Fanny defines her identity and her position, just as the novel questions the labels of traditional and Francophone literature. » +###**Résumé**\\ 
- +« In Marie NDiaye'​s //En famille//, the question of what one does in situations that fall outside traditional boundaries is the basis both of the main character'​s position in the novel, and of the novel'​s position within literature. Throughout the work, Fanny, in her quest for family, is confronted with situations that constantly leave her caught between two antithetical positions. As the work progresses, she learns not to accept either option as an absolute. Instead, it is from between these elements that Fanny defines her identity and her position, just as the novel questions the labels of traditional and Francophone literature. »
-(Résumé disponible sur la base de données Francis.)+
 ### ###
  
-MOUDILENO, L., « Délits, détours et affabulation : l'​écriture de l'​anathème dans //En famille// de Marie Ndiaye », //The French Review//, vol. 71, no 3 (1998), p. 442-453. +++ Article de revue +MOUDILENO, L., « Délits, détours et affabulation : l'​écriture de l'​anathème dans //En famille// de Marie Ndiaye », //The French Review//, vol. 71, n° 3 (1998), p. 442-453. +++ Article de revue
- +
-###« Marie NDiaye appartient à la nouvelle génération de romancières françaises. Elle a publié cinq romans, (dont quatre aux Editions de Minuit). C'est surtout //En famille //(1990), roman vendu à plus de quinze mille exemplaires qui lui a valu les louanges de la critique française. L'​originalité de l'​écriture de Marie Ndiaye réside moins dans l'​histoire - un personnage marginalisé à la recherche de son identité - que dans la contrainte formelle que s'est donnée l'​auteur dans le roman //En famille//de ne jamais livrer explicitement le critère pourtant déterminant de la discrimination dont sa protagoniste fait l'​objet. Cet essai s'​attachera à examiner les moyens mis en oeuvres par l'​auteur pour signifier la superficialié et l'​obsession d'une différence spécifique,​ en refusant de la montrer, donc de la confirmer dans sa matérialité. »+
  
-(Résumé ​disponible sur la banque ​de données Francis.)+###**Résumé**\\ 
 +« Marie NDiaye appartient à la nouvelle génération ​de romancières françaisesElle a publié cinq romans, (dont quatre aux Editions de Minuit). C'est surtout //En famille //(1990), roman vendu à plus de quinze mille exemplaires qui lui a valu les louanges de la critique française. L'​originalité de l'​écriture de Marie Ndiaye réside moins dans l'​histoire - un personnage marginalisé à la recherche de son identité - que dans la contrainte formelle que s'est donnée l'​auteur dans le roman //En famille//de ne jamais livrer explicitement le critère pourtant déterminant de la discrimination dont sa protagoniste fait l'​objet. Cet essai s'​attachera à examiner les moyens mis en oeuvres par l'​auteur pour signifier la superficialié et l'​obsession d'une différence spécifique,​ en refusant de la montrer, donc de la confirmer dans sa matérialité. »
 ### ###
  
 MCNEE, Lisa, « Ourika en famille : mémoire collective et altérité », dans Michael BISHOP et Christopher ELSON (dir.), //French Prose in 2000//, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2002, p. 225-232. +++ Chapitre de collectif MCNEE, Lisa, « Ourika en famille : mémoire collective et altérité », dans Michael BISHOP et Christopher ELSON (dir.), //French Prose in 2000//, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2002, p. 225-232. +++ Chapitre de collectif
  
-###« Nous avons choisi de comparer deux textes séparés par près de deux siècles, //​Ourika//​et //En famille//​pour mettre en relief l'​importance capitale de cette trame interprétative dans notre tentative de cerner certaines des caractéristiques fondamentales de la littérature française de la dernière décennie du vingtième siècle. Au coeur de cette trame interprétative se trouvent les discours de l'​altérité agencés par ces deux récits. » +###« Nous avons choisi de comparer deux textes séparés par près de deux siècles, //​Ourika//​et //En famille//​pour mettre en relief l'​importance capitale de cette trame interprétative dans notre tentative de cerner certaines des caractéristiques fondamentales de la littérature française de la dernière décennie du vingtième siècle. Au coeur de cette trame interprétative se trouvent les discours de l'​altérité agencés par ces deux récits. »\\ 
-(extrait ​de l'​introduction,​ p. 225) +(Extrait ​de l'​introduction,​ p. 225)\\ 
-  ​* ​[[http://​books.google.ca/​books?​id=7XXnRMw1qqMC&​pg=PA225&​dq=French+prose+in+2000+Lisa+McNee&​hl=fr&​ei=yYSpTo3WBoHb0QHYjemZDg&​sa=X&​oi=book_result&​ct=result&​resnum=1&​ved=0CC0Q6AEwAA#​v=onepage&​q&​f=false|McNee,​ 2002, html]]+\\ 
 +[[http://​books.google.ca/​books?​id=7XXnRMw1qqMC&​pg=PA225&​dq=French+prose+in+2000+Lisa+McNee&​hl=fr&​ei=yYSpTo3WBoHb0QHYjemZDg&​sa=X&​oi=book_result&​ct=result&​resnum=1&​ved=0CC0Q6AEwAA#​v=onepage&​q&​f=false|McNee,​ 2002, HTML]]
 ### ###
  
  
  
-BRUNET, Solène, « //En famille// de Marie NDiaye : la fiction comme mode d'​emploi du réel », dans Yvonne GOGA et Simona JIŞA (dir.), +BRUNET, Solène, « //En famille// de Marie NDiaye : la fiction comme mode d'​emploi du réel », dans Yvonne GOGA et Simona JIŞA (dir.), //La Famille entre l'​habituel et l'​aventure. Études sur le roman français, anglais et roumain//, Casa Cartii de Stiinta, Cluj-Napoca,​ Roumanie (Le roman français actuel), 2011.  +++ Chapitre de collectif
-//La Famille entre l'​habituel et l'​aventure. Études sur le roman français, anglais et roumain//, Casa Cartii de Stiinta, Cluj-Napoca,​ Roumanie (Le roman français actuel), 2011.  +++ Chapitre de collectif+
  
  
Ligne 52: Ligne 49:
 ### Porte aussi sur //​Autoportrait en vert// ### ### Porte aussi sur //​Autoportrait en vert// ###
  
-COTTILLE-FOLEY,​ Nora, « Les mots pour ne pas le dire ou encore l'​indicibilité d'une visibilité frottée de fantastique dans les oeuvres de Marie NDiaye », dans //Revue des Sciences Humaines//, dossier « Marie NDiaye : l'​étrangeté à l'​oeuvre. », n° 293 (janvier-mars 2009, p. 13-23. +++ Article de revue+COTTILLE-FOLEY,​ Nora, « Les mots pour ne pas le dire ou encore l'​indicibilité d'une visibilité frottée de fantastique dans les oeuvres de Marie NDiaye », //Revue des Sciences Humaines//, dossier « Marie NDiaye : l'​étrangeté à l'​oeuvre. », n° 293 (janvier-mars 2009), p. 13-23. +++ Article de revue
  
 ### Porte aussi sur //Quant au riche avenir//. ### ### Porte aussi sur //Quant au riche avenir//. ###
  
-JORDAN, Shirley, « Marie NDiaye : énigmes photographiques,​ albums éclatés », dans //Revue des Sciences Humaines//, dossier « Marie NDiaye : l'​étrangeté à l'​oeuvre », n° 293 (janvier-mars 2009), p. 65-82. +++ Article de revue+JORDAN, Shirley, « Marie NDiaye : énigmes photographiques,​ albums éclatés », //Revue des Sciences Humaines//, dossier « Marie NDiaye : l'​étrangeté à l'​oeuvre », n° 293 (janvier-mars 2009), p. 65-82. +++ Article de revue
  
 ### Porte également sur //​Autoportrait en vert//. ### ### Porte également sur //​Autoportrait en vert//. ###
Ligne 65: Ligne 62:
 SHERINGHAM, Michael, « The Law of Sacrifice: Race and the Family in Marie Ndiaye’s //En famille// and //Papa doit manger// », dans Marie-Claire BARNET et Edward WELCH (dir.), //Affaires de famille : The Family in Contemporary French Culture and Theory//, Amsterdam, Rodopi, ​ 2007, p. 22-37. +++ Chapitre de collectif SHERINGHAM, Michael, « The Law of Sacrifice: Race and the Family in Marie Ndiaye’s //En famille// and //Papa doit manger// », dans Marie-Claire BARNET et Edward WELCH (dir.), //Affaires de famille : The Family in Contemporary French Culture and Theory//, Amsterdam, Rodopi, ​ 2007, p. 22-37. +++ Chapitre de collectif
  
-TÊKO-AGBO, Ambroise, « //En famille// de Marie Ndiaye ou l'​insupportable étrangeté de "​l'​étrangère"​ », dans Papa Samba DIOP, Hans-Jürgen LÜSEBRINK, Ute FENDLER et Christoph VATTER (dir.), //​Littératures et sociétés africaines : regards comparatistes et perspectives interculturelles//,​ Tübingen, Gunter Narr,  2001,  p. 533-544. +++ Article ​de revue+TÊKO-AGBO, Ambroise, « //En famille// de Marie Ndiaye ou l'​insupportable étrangeté de "​l'​étrangère"​ », dans Papa Samba DIOP, Hans-Jürgen LÜSEBRINK, Ute FENDLER et Christoph VATTER (dir.), //​Littératures et sociétés africaines : regards comparatistes et perspectives interculturelles//,​ Tübingen, Gunter Narr,  2001,  p. 533-544. +++ Chapitre ​de collectif
  
  

Outils de la page

complaint