Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:graal_fiction [2016/04/11 13:12]
Virginie Savard Modified from the form at oeuvres:graal_fiction
oeuvres:graal_fiction [2016/04/19 13:01] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 4: Ligne 4:
  
 Un soir de 1378, un bourgeois de Florence, rentrant chez lui pour dîner, fondit en larmes devant sa soupe. À sa femme et à sa fille qui le pressaient de questions, il répondit : «Le bon roi Arthur est mort, l'​unique rempart de la chrétienté.» Un soir de 1378, un bourgeois de Florence, rentrant chez lui pour dîner, fondit en larmes devant sa soupe. À sa femme et à sa fille qui le pressaient de questions, il répondit : «Le bon roi Arthur est mort, l'​unique rempart de la chrétienté.»
-Les bouches des conteurs, qui seules avaient donné vie au roi de fiction, se fermèrent. Il ne resta plus dans les manuscrits de toutes les langues d'​Europe que les branches de l'​arbre de Brocéliande où était né le roman. +Les bouches des conteurs, qui seules avaient donné vie au roi de fiction, se fermèrent. Il ne resta plus dans les manuscrits de toutes les langues d'​Europe que les branches de l'​arbre de Brocéliande où était né le roman.\\ 
-Le conteur de Graal fiction a cherché les chevaliers et les dames, Tristan-Yseut,​ Lancelot-Guenièvre,​ Perceval, Gauvain, les fées et les enchanteurs,​ Viviane, Morgane, Merlin, à l'​endroit même où ils se trouvent, dans l'​enchevêtrement des récits médiévaux. S'il redit, s'il réécrit ce qui a déjà été dit, c'est pour élucider ce qui se cache en le dissimulant davantage, ou dévoiler le but de ces quêtes, le Graal, sans toucher à l'​énigme. La sienne étant de restituer à la prose ses enfances.\+Le conteur de Graal fiction a cherché les chevaliers et les dames, Tristan-Yseut,​ Lancelot-Guenièvre,​ Perceval, Gauvain, les fées et les enchanteurs,​ Viviane, Morgane, Merlin, à l'​endroit même où ils se trouvent, dans l'​enchevêtrement des récits médiévaux. S'il redit, s'il réécrit ce qui a déjà été dit, c'est pour élucider ce qui se cache en le dissimulant davantage, ou dévoiler le but de ces quêtes, le Graal, sans toucher à l'​énigme. La sienne étant de restituer à la prose ses enfances.\\
 (Quatrième de couverture) (Quatrième de couverture)
  

Outils de la page

complaint