Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:l_empereur_d_occident [2016/05/05 13:03]
Virginie Savard
oeuvres:l_empereur_d_occident [2016/05/05 16:43] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 11: Ligne 11:
 BEAUDE, Pierre-Marie,​ « Pierre Michon et le paradigme arien », dans Agnès CASTIGLIONE (dir.), //Pierre Michon, l'​écriture absolue. Actes du 1er colloque international Pierre Michon, //​Saint-Étienne,​ Publications de l'​Université de Saint-Étienne,​ 2002, p. 277-285. +++ Chapitre de collectif BEAUDE, Pierre-Marie,​ « Pierre Michon et le paradigme arien », dans Agnès CASTIGLIONE (dir.), //Pierre Michon, l'​écriture absolue. Actes du 1er colloque international Pierre Michon, //​Saint-Étienne,​ Publications de l'​Université de Saint-Étienne,​ 2002, p. 277-285. +++ Chapitre de collectif
  
-###​«Parlons donc de père et de fils, relation si limpide dans sa grammaticalisation – le père et le fils, un père et son fils –, et si abyssale dans sa mise en discours qu’elle peut généreusement abriter bonne partie de la psychanalyse qui se nourrit, comme chacun sait, de choses considérables et minuscules dont se compose la vie d’un homme, ce miroitement à l’infini des possibles singuliers que produit la basique cellule familiale : père, mère, enfant. Laissons la mère pour l’instant,​ et gardons le père et le fils, sémantiquement articulés l’un à l’autre, condamnés à tirer sens de cette articulation. » +###**Extrait, p. 277**\\ 
-(Extrait, p. 277) +«Parlons donc de père et de fils, relation si limpide dans sa grammaticalisation – le père et le fils, un père et son fils –, et si abyssale dans sa mise en discours qu’elle peut généreusement abriter bonne partie de la psychanalyse qui se nourrit, comme chacun sait, de choses considérables et minuscules dont se compose la vie d’un homme, ce miroitement à l’infini des possibles singuliers que produit la basique cellule familiale : père, mère, enfant. Laissons la mère pour l’instant,​ et gardons le père et le fils, sémantiquement articulés l’un à l’autre, condamnés à tirer sens de cette articulation. »
- +
-Tenu au Musée d'art moderne de Saint-Étienne,​ 8, 9, 10 mars 2001.+
 ### ###
  
- +COYAULT, Sylviane, « Des forêts aux rivages des Scythes : le temps de //​L'​Empereur d'​Occident// ​», dans Pierre-Marc DE BIASI, Agnès CASTIGLIONE et Dominique VIART (dir.), //Pierre Michon : la lettre et son ombre. Actes du colloque de Cerisy-la-Salle,​ août 2009//, Paris, Gallimard, 2013, p. 362-374. +++ Chapitre de collectif
- +
-COYAULT, Sylviane, « Des forêts aux rivages des Scythes : le temps de //​L'​Empereur d'​Occident//,​ dans Pierre-Marc DE BIASI, Agnès CASTIGLIONE et Dominique VIART (dir.), //Pierre Michon : la lettre et son ombre. Actes du colloque de Cerisy-la-Salle,​ août 2009//, Paris, Gallimard, 2013, p. 362-374. +++ Chapitre de collectif+
  
 <pagemod add_ref>​@@Référence@@ +++ @@Type@@ <pagemod add_ref>​@@Référence@@ +++ @@Type@@

Outils de la page

complaint