Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:l_insoutenable_legerete_de_l_etre [2016/02/11 14:24]
Virginie Savard
oeuvres:l_insoutenable_legerete_de_l_etre [2016/02/11 14:26] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 70: Ligne 70:
 ST-GERMAIN, Caroline, « Le paradoxe comme révélateur de désenchantement et de nostalgie : analyse postmoderne du roman //​L'​insoutenable légèreté de l'​être//​ de Milan Kundera », mémoire de maîtrise, faculté des lettres, Université Laval, 2003, 129 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise ST-GERMAIN, Caroline, « Le paradoxe comme révélateur de désenchantement et de nostalgie : analyse postmoderne du roman //​L'​insoutenable légèreté de l'​être//​ de Milan Kundera », mémoire de maîtrise, faculté des lettres, Université Laval, 2003, 129 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise
  
-###**Réaumé** (Amicus)\\+###**Résumé** (Amicus)\\
 En parcourant nombre de revues spécialisées traitant du postmoderne en littérature,​ il arrive fréquemment de voir mentionné le nom de Kundera parmi des écrivains tels Pynchon, Barthes, Nabokov, Calvino, Eco, Sarraute et Robbe-Grillet,​ écrivains à qui certains ont attribué le titre de postmodernes. Que relie donc des écrivains si différents à la typologie esthétique postmoderne ? Peut-on considérer leurs écrits comme faisant partie d'un seule et même programme et motivés par les mêmes soucis esthétiques ? Certes, la littérature postmoderne du continent américain ne se laisse pas aborder de la même façon que celle de l'​Europe mais encore, faire le pas entre les continents n'est pas si énorme que faire le pas entre les Histoires qui distinguent ces deux parties du monde. Est-il possible de voir dans l'​oeuvre de Kundera une attitude entièrement postmoderne ? En parcourant nombre de revues spécialisées traitant du postmoderne en littérature,​ il arrive fréquemment de voir mentionné le nom de Kundera parmi des écrivains tels Pynchon, Barthes, Nabokov, Calvino, Eco, Sarraute et Robbe-Grillet,​ écrivains à qui certains ont attribué le titre de postmodernes. Que relie donc des écrivains si différents à la typologie esthétique postmoderne ? Peut-on considérer leurs écrits comme faisant partie d'un seule et même programme et motivés par les mêmes soucis esthétiques ? Certes, la littérature postmoderne du continent américain ne se laisse pas aborder de la même façon que celle de l'​Europe mais encore, faire le pas entre les continents n'est pas si énorme que faire le pas entre les Histoires qui distinguent ces deux parties du monde. Est-il possible de voir dans l'​oeuvre de Kundera une attitude entièrement postmoderne ?
  

Outils de la page

complaint