Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

oeuvres:l_oeuvre_de_l_amour [2016/04/19 19:12]
Virginie Savard Créé depuis le formulaire ajout_oeuvre
oeuvres:l_oeuvre_de_l_amour [2016/04/19 19:13] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 1: Ligne 1:
 ====== L'​oeuvre de l'​amour ====== ====== L'​oeuvre de l'​amour ======
 +{{ oeuvres:​oeuvre_de_l_amour.jpg?​120|}}
 [[auteurs:​Andreï Makine]] - sous le pseudonyme de Gabriel Osmonde, //​L'​oeuvre de l'​amour//,​ Paris, Flammarion (Pygmalion),​ 2006. [[auteurs:​Andreï Makine]] - sous le pseudonyme de Gabriel Osmonde, //​L'​oeuvre de l'​amour//,​ Paris, Flammarion (Pygmalion),​ 2006.
  
-« Pourquoi le cacher? Ce livre est un refus, cruellement intelligent,​ du monde dans lequel nous vivons. De ses hypocrisies,​ de la médiocrité de ses amours, de ses bienpensances,​ de ses credo faussement humanistes. Le Monde des non-aimants,​ L'​Encyclopédie du crétinisme moderne, Sauveur de fous, La Pédophilie comme idéal du mâle d'​aujourd'​hui,​ L'​Erreur d'un homme sensible sont, entre autres, les avatars de l'​extraordinaire destin de Stanislas Godbarsky. Intellectuel défroqué, SDF, libre-penseur accusé de folie, érotomane, poète, photographe pour des revues pornographiques,​ amant idéaliste et fervent, Godbarsky ne pardonne rien à la société car elle fait de nous des rats égoïstes, solitaires, incapables d'​aimer. Un titanesque jeu de massacre? Une satire décapante de la littérature actuelle et du monde de l'​édition parisienne? Un hymne à l'Eros sombre, tétanisant?​ Un roman à clefs? L'​Oeuvre de l'​amoour pourrait n'​être que cela, s'il n'y avait pas le somptueux style de Gabriel Osmonde, déjà salué par les meilleurs critiques. S'il n'y avait pas surtout, à côté de la guerre totale livrée à la modernité, cette compassion ardente que porte en lui son héros. Godbarsky nous hait tous car il aime chacun de nous d'un amour intransigeant,​ absolu. Et s'il nous pousse dans nos ténébreuses impasses, c'est avec l'​espoir de faire triompher la lumière et la divine beauté de l'​humain. Le troisième roman de Gabriel Osmonde approfondit les thèmes de ses livres précédents,​ Le Voyage d'une femme qui n'​avait plus peur de vieillir et Les 20 000 femmes de la vie d'un homme. Ce nouveau livre confirme l'​originalité créatrice et visionnaire de l'​univers osmondien. »\+« Pourquoi le cacher? Ce livre est un refus, cruellement intelligent,​ du monde dans lequel nous vivons. De ses hypocrisies,​ de la médiocrité de ses amours, de ses bienpensances,​ de ses credo faussement humanistes. Le Monde des non-aimants,​ L'​Encyclopédie du crétinisme moderne, Sauveur de fous, La Pédophilie comme idéal du mâle d'​aujourd'​hui,​ L'​Erreur d'un homme sensible sont, entre autres, les avatars de l'​extraordinaire destin de Stanislas Godbarsky. Intellectuel défroqué, SDF, libre-penseur accusé de folie, érotomane, poète, photographe pour des revues pornographiques,​ amant idéaliste et fervent, Godbarsky ne pardonne rien à la société car elle fait de nous des rats égoïstes, solitaires, incapables d'​aimer. Un titanesque jeu de massacre? Une satire décapante de la littérature actuelle et du monde de l'​édition parisienne? Un hymne à l'Eros sombre, tétanisant?​ Un roman à clefs? L'​Oeuvre de l'​amoour pourrait n'​être que cela, s'il n'y avait pas le somptueux style de Gabriel Osmonde, déjà salué par les meilleurs critiques. S'il n'y avait pas surtout, à côté de la guerre totale livrée à la modernité, cette compassion ardente que porte en lui son héros. Godbarsky nous hait tous car il aime chacun de nous d'un amour intransigeant,​ absolu. Et s'il nous pousse dans nos ténébreuses impasses, c'est avec l'​espoir de faire triompher la lumière et la divine beauté de l'​humain. Le troisième roman de Gabriel Osmonde approfondit les thèmes de ses livres précédents,​ Le Voyage d'une femme qui n'​avait plus peur de vieillir et Les 20 000 femmes de la vie d'un homme. Ce nouveau livre confirme l'​originalité créatrice et visionnaire de l'​univers osmondien. »\\
 (Quatrième de couverture) (Quatrième de couverture)
  
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
 +
 +CLÉMENT, Murielle Lucie, « Gabriel Osmonde. Métaphysique des gros seins et Troisième naissance », dans Efstratia OKTAPODA (dir.), //Mythes et érotismes dans les littératures et les cultures francophones de l'​extrême contemporain//,​ Amsterdam, Rodopi, 2013, p. 261-282. ​ +++ Chapitre de collectif
 +
  
 <pagemod add_ref>##​Référence##​ +++ ##Type## <pagemod add_ref>##​Référence##​ +++ ##Type##

Outils de la page

complaint