Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:la_belle_hortense [2016/04/01 15:03]
Virginie Savard
oeuvres:la_belle_hortense [2016/04/19 13:06] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 8: Ligne 8:
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
  
-DELIGNON, Bruno, « Jeux de pistes dans //La Belle Hortense //», //La Licorne//, dossier « Jacques Roubaud », sous la direction de Dominique MONCOND'​HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, ​no 40 (février 1997), p. 59-64. +++ Article de revue +DELIGNON, Bruno, « Jeux de pistes dans //La Belle Hortense //», //La Licorne//, dossier « Jacques Roubaud », sous la direction de Dominique MONCOND'​HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, ​n° 40 (février 1997), p. 59-64. +++ Article de revue
- +
-###​[[http://​edel.univ-poitiers.fr/​licorne/​document.php?​id=3337|[Texte intégral en ligne]]]+
  
 +###​[[http://​licorne.edel.univ-poitiers.fr/​document.php?​id=3337|Delignon,​ 1997, HTML]]
 ### ###
  
-RANNOUX, Catherine, « //La Belle Hortense// de Jacques Roubaud : contes et décomptes//​ //», //La Licorne//, dossier « Jacques Roubaud », sous la direction de Dominique MONCOND'​HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, ​no 40 (février 1997), p. 65-76. +++ Article de revue+RANNOUX, Catherine, « //La Belle Hortense// de Jacques Roubaud : contes et décomptes//​ //», //La Licorne//, dossier « Jacques Roubaud », sous la direction de Dominique MONCOND'​HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, ​n° 40 (février 1997), p. 65-76. +++ Article de revue
  
-###[[http://edel.univ-poitiers.fr/licorne/document.php?​id=3338|[Texte intégral en ligne]]]+### 
 +**Résumé**\\ 
 +Catherine Rannoux insiste sur le rôle pédagogique de ce texte. Elle discerne trois niveaux de chiffrement ​ sur le plan de la diégèse, entre le niveau diégétique et extra-diégétique,​ le déchiffrement ostensible de la pratique du romancier et le chiffrement structurel - puisque la construction des romans repose sur des combinaisons arithmétiques - et multiplie d'​intéressantes conjectures  sur le choix du chiffre 6, en rappelant les liens entre le cycle d'​Hortense et //Pierrot Mon Ami//
  
-Catherine Rannoux insiste sur le rôle pédagogique de ce texteElle discerne trois niveaux de chiffrement :  sur le plan de la diégèse, entre le niveau diégétique et extra-diégétiquele déchiffrement ostensible de la pratique du romancier et le chiffrement structurel - puisque la construction des romans repose sur des combinaisons arithmétiques - et multiplie d'​intéressantes conjectures  sur le choix du chiffre 6en rappelant les liens entre le cycle d'​Hortense et //Pierrot Mon Ami//###+[[http://​licorne.edel.univ-poitiers.fr/​document.php?​id=3338|Rannoux1997HTML]]###
  
  

Outils de la page

complaint