Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:la_desertion [2016/01/12 19:09]
Audrey Thériault
oeuvres:la_desertion [2016/01/12 21:37] (Version actuelle)
Audrey Thériault
Ligne 1: Ligne 1:
 ====== La désertion ====== ====== La désertion ======
  
-[[auteurs:​Pierre Yergeau]] - +[[auteurs:​Pierre Yergeau]] - Québec, L'​instant même, 2001, 201 p.
  
 {{ La désertion.jpg?​100}} {{ La désertion.jpg?​100}}
-Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général (2002). 
  
-Résumé : 
-Deuxième volet du cycle abitibien entrepris avec //​L'​écrivain public//​(1996). 
 « De quoi se compose l'​Abitibi des commencements aux yeux de Michelle-Anne Hanse, fille de saltimbanques née dans un camp de bûcherons ? C'est un territoire aussi vaste qu'une religion, aussi obsédant qu'un amour. Le silence où l'on craint de voir son être se dissoudre, dans la sérénité froide de la voûte céleste, la confusion d'un paysage répétitif où la même épinette se dresse sur des kilomètres. En s'​installant à Val d'Or avec monsieur Tchen, Mie croit pouvoir échapper à cet univers, au monde de légende que lui a légué sa grand-mère Tony. Elle aspire à des horizons neufs, à l'​agitation bruyante de la ville et aux amours de feuilleton. Mais quelle histoire Michelle emportera-t-elle à la fin ? » « De quoi se compose l'​Abitibi des commencements aux yeux de Michelle-Anne Hanse, fille de saltimbanques née dans un camp de bûcherons ? C'est un territoire aussi vaste qu'une religion, aussi obsédant qu'un amour. Le silence où l'on craint de voir son être se dissoudre, dans la sérénité froide de la voûte céleste, la confusion d'un paysage répétitif où la même épinette se dresse sur des kilomètres. En s'​installant à Val d'Or avec monsieur Tchen, Mie croit pouvoir échapper à cet univers, au monde de légende que lui a légué sa grand-mère Tony. Elle aspire à des horizons neufs, à l'​agitation bruyante de la ville et aux amours de feuilleton. Mais quelle histoire Michelle emportera-t-elle à la fin ? »
 (Quatrième de couverture) (Quatrième de couverture)
Ligne 15: Ligne 12:
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
  
-LAVOIE, Carlo, « Tête ailleurs et désertion », //Canadian Literature//,​ no 184 (printemps 2005), p. 177-179. +++ Article de revue+LAVOIE, Carlo, « Tête ailleurs et désertion », dans //Canadian Literature//,​ no 184 (printemps 2005), p. 177-179. +++ Article de revue
  
  

Outils de la page

complaint