Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:les_trois_coffrets [2014/08/08 20:30]
Virginie Savard
oeuvres:les_trois_coffrets [2016/09/08 19:13] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 1: Ligne 1:
 ====== Les trois coffrets ====== ====== Les trois coffrets ======
 +{{ oeuvres:​lestroiscoffrets.jpg?​120|}}
 +[[auteurs:​Gérard Macé]], //Les trois coffrets//, Paris, Gallimard (Le Chemin), 1985, 96 p.
  
-[[auteurs:Gérard Macé]] - Paris, ​Gallimard (Le Chemin)1985.+« "​C'​est grâce à un nom de femme, aussi mystérieux que les lettres effacées d'un alphabet ancien, aussi difficile à retenir qu'une langue apprise et jamais parlée, que m'est revenu non le souvenir d'un rêve, mais le souvenir d'​avoir rêvé."​\\  
 +Le nom obscur et fascinant auquel il est fait allusion dès les premières lignes du récit de Gérard Macé, c'est celui de Crepereia Tryphaena, qui désigne à la fois une morte et sa poupée, retrouvées sur les bords du Tibre à la fin du siècle dernier. À partir de l'​histoire incertaine du sarcophage (qui date du deuxième siècle) et d'un rêve qui revient à ce propos, le narrateur erre dans la mémoire des noms, qui contient aussi ses propres souvenirs. Grâce à l'​évocation de vies antérieures (dont celle de Champollion) et d'une identité qui se confond avec un jeu d'​écritures,​ grâce à l'​image d'un mannequin mais aussi grâce à l'​étrange rendez-vous que propose le présent, dans un Paris à peine plus réel que la Rome antique ou l'​Égypte des songesle narrateur est alors confronté à un univers d'​ombres,​ à des silhouettes agrandies, à des visages qui se ressemblent,​ à des vérités entrevues... \\ 
 +Ajoutons que les trois coffrets du titre viennent d'une tradition lointaine, celle des contes populaires dont s'est inspiré Shakespeare pour //Le marchand de Venise//et que Freud a commentée»\\ 
 +(Quatrième de couverture)
  
 +=====Documentation critique=====
  
 +HOUSTON-JONES,​ David, « "​Traduire,​ interpréter,​ rêver sa vie" : Image et récit de vie chez Gérard Macé », dans Dominique VIART (dir.), //​Écritures contemporaines - 9. Gérard Macé : la « pensée littéraire »//, Caen, Minard (Revue des lettres modernes), 2007, p. 115-130. +++ Chapitre de collectif
  
  
Ligne 35: Ligne 42:
   Parution [date::Y]: 1985   Parution [date::Y]: 1985
   Tri: trois coffrets   Tri: trois coffrets
-  Afficher: ​non+  Afficher: ​oui
 </​data>​ </​data>​
  
 ~~NOTOC~~ ~~NOTOC~~
 ~~NOCACHE~~ ~~NOCACHE~~

Outils de la page

complaint