Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:paris_tendresse [2015/08/31 18:38]
Audrey Thériault
oeuvres:paris_tendresse [2015/08/31 18:46] (Version actuelle)
Audrey Thériault
Ligne 8: Ligne 8:
 Les photos sont l’occasion pour Patrick Modiano de retrouver l’ambiance du Paris de l’entre-deux-guerres,​ ses petits truands, ses faits divers, etc. Les photos sont l’occasion pour Patrick Modiano de retrouver l’ambiance du Paris de l’entre-deux-guerres,​ ses petits truands, ses faits divers, etc.
  
-Modiano y évoque aussi furtivement son père s’échappant d’une caserne d’Angoulême en août 1940, et sa mère, jeune actrice venue de Belgique : "Elle me disait qu’après son arrivée à Paris, les jours où elle éprouvait le mal du pays, elle se réfugiait dans deux cafés, l’un quai d’Austerlitz,​ l’autre quai des Grands-Augustins,​ pour entendre les mariniers parler flamand."​ » (présentation ​du [[http://​lereseaumodiano.blogspot.ca/​2011/​11/​paris-tendresse.html|réseau Modiano]])+Modiano y évoque aussi furtivement son père s’échappant d’une caserne d’Angoulême en août 1940, et sa mère, jeune actrice venue de Belgique : "Elle me disait qu’après son arrivée à Paris, les jours où elle éprouvait le mal du pays, elle se réfugiait dans deux cafés, l’un quai d’Austerlitz,​ l’autre quai des Grands-Augustins,​ pour entendre les mariniers parler flamand."​ » (Présentation ​du [[http://​lereseaumodiano.blogspot.ca/​2011/​11/​paris-tendresse.html|réseau Modiano]])
  
 ===== Documentation critique ===== ===== Documentation critique =====
Ligne 14: Ligne 14:
 COOKE, Dervila, « //Paris Tendresse// by Modiano (with photographs by Brassaï): A Photobiographical Creation », dans //​Australian Journal of French Studies//, vol. 42, no 2 (mai-août 2005), p. 143-158. +++ Article de revue COOKE, Dervila, « //Paris Tendresse// by Modiano (with photographs by Brassaï): A Photobiographical Creation », dans //​Australian Journal of French Studies//, vol. 42, no 2 (mai-août 2005), p. 143-158. +++ Article de revue
  
-### [[http://​online.liverpooluniversitypress.co.uk/​doi/​10.3828/​AJFS.42.2.143|Cooke,​ 2005, PDF]] //​(Nécessite un abonnement institutionnel)//​ ###+###  
 +  * [[http://​online.liverpooluniversitypress.co.uk/​doi/​10.3828/​AJFS.42.2.143|Cooke,​ 2005, PDF]] //​(Nécessite un abonnement institutionnel)//​ ###
  
 BELTAÏEF, Emna, « //Paris Tendresse//,​ Brassaï, Modiano: de la photographie à l'​écriture », actes du colloque « Photolittérature,​ littératie visuelle et nouvelles textualités », sous la direction de P. EDWARDS, V. LAVOIE et J.P. MONTIER, NYU, Paris, 26 et 27 octobre 2012.  +++ Autre (voir la description) BELTAÏEF, Emna, « //Paris Tendresse//,​ Brassaï, Modiano: de la photographie à l'​écriture », actes du colloque « Photolittérature,​ littératie visuelle et nouvelles textualités », sous la direction de P. EDWARDS, V. LAVOIE et J.P. MONTIER, NYU, Paris, 26 et 27 octobre 2012.  +++ Autre (voir la description)
  
-### « Paris-Tendresse est un album de photographies de Brassaï accompagnées d’un texte de Patrick Modiano, paru en 1990 aux éditions Hoëbeke. Brassaï et Modiano ne sont pas contemporains pourtant les images de Brassaï inspirent l’écrivain qui semble aller jusqu’à s’approprier les photographies,​ superposant aux années trente et quarante, des souvenirs du roman familial. Au Paris de Brassaï fait écho le Paris intérieur de Modiano, Paris paternel de l’Occupation et de la Collaboration,​ Paris de l’enfance,​ Paris nocturne que le photographe a su illuminé, par un jeu de clair-obscur que l’écriture modianienne a fait sienne. » (résumé)+### « //Paris Tendresse// est un album de photographies de Brassaï accompagnées d’un texte de Patrick Modiano, paru en 1990 aux éditions Hoëbeke. Brassaï et Modiano ne sont pas contemporains pourtant les images de Brassaï inspirent l’écrivain qui semble aller jusqu’à s’approprier les photographies,​ superposant aux années trente et quarante, des souvenirs du roman familial. Au Paris de Brassaï fait écho le Paris intérieur de Modiano, Paris paternel de l’Occupation et de la Collaboration,​ Paris de l’enfance,​ Paris nocturne que le photographe a su illuminé, par un jeu de clair-obscur que l’écriture modianienne a fait sienne. » (résumé)
  
-[[http://​phlit.org/​press/?​p=1434|Beltaïef,​ 2012, HTML]] ###+  * [[http://​phlit.org/​press/?​p=1434|Beltaïef,​ 2012, HTML]] ###
  
 <pagemod add_ref>##​Référence##​ +++ ##Type## <pagemod add_ref>##​Référence##​ +++ ##Type##

Outils de la page

complaint