Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:patrice_desbiens_-_ensemble_de_l_oeuvre [2015/09/30 20:03]
Virginie Savard
oeuvres:patrice_desbiens_-_ensemble_de_l_oeuvre [2015/09/30 20:11] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 10: Ligne 10:
  
 BÉLANGER, Louis, « Patrice Desbiens : au cœur des fictions sociales », dans Hédi BOURAOUI (dir.), //La littérature franco-ontarienne : état des lieux//, Sudbury, Université Laurentienne,​ 2000, p. 197-226. +++ Chapitre de collectif BÉLANGER, Louis, « Patrice Desbiens : au cœur des fictions sociales », dans Hédi BOURAOUI (dir.), //La littérature franco-ontarienne : état des lieux//, Sudbury, Université Laurentienne,​ 2000, p. 197-226. +++ Chapitre de collectif
- 
-###### 
  
 LASSERRE, Élizabeth, « Écriture mineure et expérience minoritaire », //Études françaises//,​ vol. 33, n° 2 (1997), p. 63-76. +++ Article de revue LASSERRE, Élizabeth, « Écriture mineure et expérience minoritaire », //Études françaises//,​ vol. 33, n° 2 (1997), p. 63-76. +++ Article de revue
  
-###### 
  
 LASSERRE, Élizabeth, « Patrice Desbiens : je suis le franco-ontarien », //Nuit Blanche//, n° 62 (hiver 1995-1996), p. 64-68. +++ Article de revue LASSERRE, Élizabeth, « Patrice Desbiens : je suis le franco-ontarien », //Nuit Blanche//, n° 62 (hiver 1995-1996), p. 64-68. +++ Article de revue
  
-###Panorama intéressant sur l'​oeuvre du Franco-Ontarien à l'​intérieur d'un numéro consacré entièrement à la littérature franco-ontarienne ​(//Nuit Blanche//###+###Panorama intéressant sur l'​oeuvre du Franco-Ontarien à l'​intérieur d'un numéro consacré entièrement à la littérature franco-ontarienne###​
  
 LAGACÉ, Francis, « Apprivoiser sa langue comme une belle étrangère. La minorité dans la minorité : le cas du poète franco-ontarien Patrice Desbiens », dans Christiane ALBERT (dir.), //​Francophonies et identités culturelles//,​ Paris, Karthala, 1999, p. 85-106. +++ Chapitre de collectif LAGACÉ, Francis, « Apprivoiser sa langue comme une belle étrangère. La minorité dans la minorité : le cas du poète franco-ontarien Patrice Desbiens », dans Christiane ALBERT (dir.), //​Francophonies et identités culturelles//,​ Paris, Karthala, 1999, p. 85-106. +++ Chapitre de collectif
  
-###Résumé et nombreuses citations pour chaque recueil de Desbiens, des //​Conséquences de la vie//(1977) à //​L'​effet de la pluie poussée par le vent sur les bâtiments//###​+###Résumé et nombreuses citations pour chaque recueil de Desbiens, des //​Conséquences de la vie// (1977) à //​L'​effet de la pluie poussée par le vent sur les bâtiments//###​
  
 HOTTE, Lucie, « Littérature et conscience identitaire : l’héritage de CANO », dans Andrée FORTIN (dir.), //Produire la culture, produire l’identité ?//, Les Presses de l’Université Laval, 2000, p. 53-68. +++ Chapitre de collectif HOTTE, Lucie, « Littérature et conscience identitaire : l’héritage de CANO », dans Andrée FORTIN (dir.), //Produire la culture, produire l’identité ?//, Les Presses de l’Université Laval, 2000, p. 53-68. +++ Chapitre de collectif
Ligne 35: Ligne 32:
 DICKSON, Robert, « L’espace à créer et l’espace qui reste », //Revue du Nouvel-Ontario//,​ n° 4 (1982), p. 45-80. +++ Article de revue DICKSON, Robert, « L’espace à créer et l’espace qui reste », //Revue du Nouvel-Ontario//,​ n° 4 (1982), p. 45-80. +++ Article de revue
  
-###Cet article provient d'un numéro de la //Revue du Nouvel-Ontario//​entièrement consacré à la maison d'​édition Prise de Parole où publie Desbiens. +###Cet article provient d'un numéro de la //Revue du Nouvel-Ontario//​ entièrement consacré à la maison d'​édition Prise de Parole où publie Desbiens.\\ 
- +Cet article constitue la première version de « Autre, ailleurs et dépossédé. L'​oeuvre poétique de Patrice Desbiens » (voir la liste des références).\\ 
-Cet article constitue la première version de « Autre, ailleurs et +Dickson traite des trois premiers recueils du poète : //Les Conséquences de la vie// (1977), //​L'​espace qui reste// (1979) et //​L'​homme invisible / The Invisible Man//###
- +
-dépossédé. L'​oeuvre poétique de Patrice Desbiens » (voir la liste des +
- +
-références). +
- +
-Dickson traite des trois premiers recueils du poète : //Les Conséquences de la vie//​(1977),​ //​L'​espace qui reste//​(1979) et //​L'​homme invisible / The Invisible Man//###+
  
 DICKSON, Robert, « Autre, ailleurs et dépossédé. L’œuvre poétique de Patrice Desbiens », dans Jules TESSIER et Pierre-Louis VAILLANCOURT (dir.), //Les autres littératures d’expression française en Amérique du Nord//, Ottawa, Les Presses de l'​Université d'​Ottawa (Cahiers du CRCCF, n° 24), 1987, p. 19-34. +++ Chapitre de collectif DICKSON, Robert, « Autre, ailleurs et dépossédé. L’œuvre poétique de Patrice Desbiens », dans Jules TESSIER et Pierre-Louis VAILLANCOURT (dir.), //Les autres littératures d’expression française en Amérique du Nord//, Ottawa, Les Presses de l'​Université d'​Ottawa (Cahiers du CRCCF, n° 24), 1987, p. 19-34. +++ Chapitre de collectif
  
-###Recueils étudiés : //Les Conséquences de la vie//​(1977),​ //​L'​espace qui reste//​(1979),​ //​L'​homme invisible / The  Invisible Man//(1981) et //​Sudbury//​(1983). ​+###Recueils étudiés : //Les Conséquences de la vie// (1977), //​L'​espace qui reste// (1979), //​L'​homme invisible / The  Invisible Man// (1981) et //Sudbury// (1983). ​
  
- +Version retravaillée et augmentée de l'​article ​paru dans la //Revue de l'​Université d'​Ottawa//,​ vol 56, n° 3 (juillet-septembre 1986), p. 19-34.###
-**Aussi ​paru sous le même titre dans** +
- +
-+
-//Revue de l'​Université d'​Ottawa//,​ vol 56, n° 3 (juillet-septembre 1986), p. 19-34. +
- +
-Version retravaillée et augmentée de l'​article paru dans la //Revue du Nouvel-Ontario//​###+
  
 MACDONELL, Alan, « Colonisation et poétique : Patrice Desbiens, poète franco-ontarien », //Travaux de Littérature//,​ vol. 7 (1994), p. 367-378. +++ Article de revue MACDONELL, Alan, « Colonisation et poétique : Patrice Desbiens, poète franco-ontarien », //Travaux de Littérature//,​ vol. 7 (1994), p. 367-378. +++ Article de revue
  
-###Recueils étudiés : //Les Conséquences de la vie//​(1977),​ //​L'​espace qui reste//​(1979),​ //​L'​homme invisible / The Invisible Man//​(1981),​ //​Sudbury//​(1983) et //Poèmes anglais//###​+###Recueils étudiés : //Les Conséquences de la vie// (1977), //​L'​espace qui reste// (1979), //​L'​homme invisible / The Invisible Man// (1981), //Sudbury// (1983) et //Poèmes anglais//###​
  
 PARÉ, François, « Conscience et oubli : les deux misères de la parole franco-ontarienne », //Revue du Nouvel-Ontario//,​ n° 4 (1982), p. 89-102. +++ Article de revue PARÉ, François, « Conscience et oubli : les deux misères de la parole franco-ontarienne », //Revue du Nouvel-Ontario//,​ n° 4 (1982), p. 89-102. +++ Article de revue
Ligne 65: Ligne 50:
 ###Cet article est paru dans un numéro de la //Revue du Nouvel-Ontario//​entièrement consacré à la maison d'​édition Prise de Parole. ###Cet article est paru dans un numéro de la //Revue du Nouvel-Ontario//​entièrement consacré à la maison d'​édition Prise de Parole.
 \\ \\
-François Paré analyse les premiers recueils de Desbiens, soit //Les Conséquences de la vie//​(1977),​ //​L'​espace qui reste//​(1979) et //​L'​homme invisible / The Invisible Man//\\+François Paré analyse les premiers recueils de Desbiens, soit //Les Conséquences de la vie// (1977), //​L'​espace qui reste// (1979) et //​L'​homme invisible / The Invisible Man//\\
 \\ \\
 [[http://​pdf.library.laurentian.ca/​RNO/​Pare1982.pdf|Paré,​ 1982, PDF]] [[http://​pdf.library.laurentian.ca/​RNO/​Pare1982.pdf|Paré,​ 1982, PDF]]
Ligne 72: Ligne 57:
 KARCH, Pierre-Paul,​ « Une prise de parole, oui ; mais pour dire quoi ? Analyse transactionnelle des principaux textes de quelques poètes franco-ontariens », dans Jules TESSIER et Pierre-Louis VAILLANCOURT (dir.), //Les autres littératures d’expression française en Amérique du Nord//, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa (Cahiers du CRCCF, n° 24), 1987, p. 47-62. +++ Chapitre de collectif KARCH, Pierre-Paul,​ « Une prise de parole, oui ; mais pour dire quoi ? Analyse transactionnelle des principaux textes de quelques poètes franco-ontariens », dans Jules TESSIER et Pierre-Louis VAILLANCOURT (dir.), //Les autres littératures d’expression française en Amérique du Nord//, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa (Cahiers du CRCCF, n° 24), 1987, p. 47-62. +++ Chapitre de collectif
  
-###Recueils étudiés : //​L'​espace qui reste//​(1979),​ //​L'​homme invisible / The Invisible Man//(1981) et //​Sudbury//​(1983).+###Recueils étudiés : //​L'​espace qui reste// (1979), //​L'​homme invisible / The Invisible Man// (1981) et //Sudbury// (1983).
 ### ###
  
Ligne 78: Ligne 63:
  
 ### ###
-**Résumé**\\\+**Résumé**\\
 La stylistique a connu ces dernières années un regain d '​intérêt et ses méthodes ont été renouvelées au point que l'on parle aujourd'​hui d'une néo-stylistique. Dans un premier temps, nous dressons un rapide état présent du domaine et tentons de répondre aux nombreuses questions théoriques qui demeurent à ce jour. La stylistique étant essentiellement une pratique, nous avons choisi l'​oeuvre d'un poète franco-ontarien comme corpus. La poésie de Patrice Desbiens a été étudiée du point de vue de La stylistique a connu ces dernières années un regain d '​intérêt et ses méthodes ont été renouvelées au point que l'on parle aujourd'​hui d'une néo-stylistique. Dans un premier temps, nous dressons un rapide état présent du domaine et tentons de répondre aux nombreuses questions théoriques qui demeurent à ce jour. La stylistique étant essentiellement une pratique, nous avons choisi l'​oeuvre d'un poète franco-ontarien comme corpus. La poésie de Patrice Desbiens a été étudiée du point de vue de
 la forte conscience communautaire et du profond sentiment de désespoir qui l'​animent mais jamais du style qui est pourtant partie prenante du sens. Nous passons en revue plusieurs postes textuels selon les configurations propres à ce corpus. L'​analyse de la situation d'​énonciation révèle entre autre un ancrage systématique dans  l'Ici et le Maintenant. L '​énonciateur "​je"​ domine, modulé par le "​il"​ qui en est la forme aliénée. Il instaure une relation d'​appel avec l'​énonciataire,​ en particulier grâce au "​savoir partagé"​ que représentent les noms propres, extrêmement nombreux. L'​étude de la syntaxe montre qu'au lieu du "haut langage"​ classique, nous relevons de nombreux facteurs d'​oralisation qui situent l'​écriture comme familière. Nous remarquons aussi que la syntaxe porte les traces d'une ambivalence constitutive,​ suivant un mouvement de construction/​destruction,​ que l'on retrouve ailleurs et qui contribue à une écriture de l'​instabilité. Le lexique, également marqué par l'​oralisation et d'un niveau familier joue sur le réalisme mais manifeste une dualité aliénante, en particulier dans son rapport à l'​anglais qui pénètre le texte français. Les réseaux de sens tels que nous les avons constitués permettent des entrées dans l'​univers évoqué par Desbiens. En conclusion nous trouvons un style marqué par un double la forte conscience communautaire et du profond sentiment de désespoir qui l'​animent mais jamais du style qui est pourtant partie prenante du sens. Nous passons en revue plusieurs postes textuels selon les configurations propres à ce corpus. L'​analyse de la situation d'​énonciation révèle entre autre un ancrage systématique dans  l'Ici et le Maintenant. L '​énonciateur "​je"​ domine, modulé par le "​il"​ qui en est la forme aliénée. Il instaure une relation d'​appel avec l'​énonciataire,​ en particulier grâce au "​savoir partagé"​ que représentent les noms propres, extrêmement nombreux. L'​étude de la syntaxe montre qu'au lieu du "haut langage"​ classique, nous relevons de nombreux facteurs d'​oralisation qui situent l'​écriture comme familière. Nous remarquons aussi que la syntaxe porte les traces d'une ambivalence constitutive,​ suivant un mouvement de construction/​destruction,​ que l'on retrouve ailleurs et qui contribue à une écriture de l'​instabilité. Le lexique, également marqué par l'​oralisation et d'un niveau familier joue sur le réalisme mais manifeste une dualité aliénante, en particulier dans son rapport à l'​anglais qui pénètre le texte français. Les réseaux de sens tels que nous les avons constitués permettent des entrées dans l'​univers évoqué par Desbiens. En conclusion nous trouvons un style marqué par un double
-mouvement antinomique d'​apparition et de disparition,​ une tendance à la concrétisation contrebalancée par un idéal de langue qui se profile dans le texte et qui tend vers une écriture aussi univoque et transparente que possible.\\\ +mouvement antinomique d'​apparition et de disparition,​ une tendance à la concrétisation contrebalancée par un idéal de langue qui se profile dans le texte et qui tend vers une écriture aussi univoque et transparente que possible.\\ 
-\\\ +\\ 
-//La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de [[http://​www.proquest.com|UMI - Proquest]]//​\\\ +//La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de [[http://​www.proquest.com|UMI - Proquest]]//​\\ 
-\\\ +\\ 
-Porte sur //Les Conséquences de la vie//​(1977),​ //​L'​espace qui reste//​(1979),​ //​L'​homme invisible / The Invisible Man//​(1981),​ //​Sudbury//​(1983),​ //Dans l'​après-midi cardiaque//​(1985),​ //Les Cascadeurs de l'​amour//​(1987),​ //Poèmes anglais//​(1988) et //Amour Ambulance//###​+Porte sur //Les Conséquences de la vie// (1977), //​L'​espace qui reste// (1979), //​L'​homme invisible / The Invisible Man// (1981), //Sudbury// (1983), //Dans l'​après-midi cardiaque// (1985), //Les Cascadeurs de l'​amour//​ (1987), //Poèmes anglais// (1988) et //Amour Ambulance//###​
  
 DOIRE, Nicolas, « Entre Sudbury et l'​amour : l'​évolution du mythe amoureux chez Patrice Desbiens », dans Lucie HOTTE  et Johanne MELANÇON (dir.), //Thèmes et variations : regards sur la littérature franco-ontarienne//,​ Sudbury, Prise de parole, 2005, p. 227-241. +++ Chapitre de collectif DOIRE, Nicolas, « Entre Sudbury et l'​amour : l'​évolution du mythe amoureux chez Patrice Desbiens », dans Lucie HOTTE  et Johanne MELANÇON (dir.), //Thèmes et variations : regards sur la littérature franco-ontarienne//,​ Sudbury, Prise de parole, 2005, p. 227-241. +++ Chapitre de collectif
Ligne 95: Ligne 80:
 BOISVERT, Josée, « L'​anglais comme élément esthétique dans l'​oeuvre de Patrice Desbiens », mémoire de maîtrise, département des lettres françaises,​ Université d'​Ottawa,​ 1998, 145 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise BOISVERT, Josée, « L'​anglais comme élément esthétique dans l'​oeuvre de Patrice Desbiens », mémoire de maîtrise, département des lettres françaises,​ Université d'​Ottawa,​ 1998, 145 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise
  
-###La littérature d’expression française de l’Ontario fait partie des littératures émergentes qui puisent à leurs propres ressources culturelles pour créer une +###**Résumé**\\ 
-nouvelle esthétique. L’anglais est mis à profit par l’écrivain Patrice Desbiens qui l’utilise,​ non seulement en guise d’élément exogène destiné à refléter le milieu sociolinguistique propre aux Franco-Ontariens,​ mais encore en l’intégrant à la texture même de son oeuvre poétique, au demeurant résolument de langue française. Chez Desbiens, le phénomène de l’alternance de code est examiné minutieusement,​ avec une attention particulière accordée aux questions de dosages, de modes d’ajointement,​ de champs sémantiques et de métalangue,​ de façon à mettre en lumière l’impact de ce dualisme linguistique sur le plan stylistique. La complémentarité des deux idiomes en présence atteint un sommet avec le titre //​L'​homme invisible / The Invisible Man//. Malgré une apparente symétrie, les deux versions, anglaise et française, sont distinctes. À cause de cette diglossie littéraire,​ le recueil ne peut être pleinement compris et apprécié que par une lecture concomitante des deux textes présentés en regard.\\\ +La littérature d’expression française de l’Ontario fait partie des littératures émergentes qui puisent à leurs propres ressources culturelles pour créer une 
-\\\+nouvelle esthétique. L’anglais est mis à profit par l’écrivain Patrice Desbiens qui l’utilise,​ non seulement en guise d’élément exogène destiné à refléter le milieu sociolinguistique propre aux Franco-Ontariens,​ mais encore en l’intégrant à la texture même de son oeuvre poétique, au demeurant résolument de langue française. Chez Desbiens, le phénomène de l’alternance de code est examiné minutieusement,​ avec une attention particulière accordée aux questions de dosages, de modes d’ajointement,​ de champs sémantiques et de métalangue,​ de façon à mettre en lumière l’impact de ce dualisme linguistique sur le plan stylistique. La complémentarité des deux idiomes en présence atteint un sommet avec le titre //​L'​homme invisible / The Invisible Man//. Malgré une apparente symétrie, les deux versions, anglaise et française, sont distinctes. À cause de cette diglossie littéraire,​ le recueil ne peut être pleinement compris et apprécié que par une lecture concomitante des deux textes présentés en regard.\\ 
 +\\
 //La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de [[http://​www.proquest.com|UMI - Proquest]]//​ //La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de [[http://​www.proquest.com|UMI - Proquest]]//​
 ### ###
Ligne 103: Ligne 89:
 LAMOUREUX, Myriam, « Une prise de parole sur la langue. L'​ambivalence générique dans l'​écriture poétique de Gaston Miron et de Patrice Desbiens », mémoire de maîtrise, département des littératures,​ Université Laval, 2008, 124 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise LAMOUREUX, Myriam, « Une prise de parole sur la langue. L'​ambivalence générique dans l'​écriture poétique de Gaston Miron et de Patrice Desbiens », mémoire de maîtrise, département des littératures,​ Université Laval, 2008, 124 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise
  
-###​L'​énonciation lyrique, qui domine largement notre conception moderne de la « voix poétique », constitue un enjeu important pour la critique contemporaine. Aborder l'​écriture poétique par la figure complexe et indéterminée du sujet lyrique, voire par sa fictionnalité,​ permet de repenser le poème comme un genre ambivalent. Le Je de renonciation peut en effet emprunter différentes postures, tant lyrique qu'​essayistique ou narrative, pour créer une poésie hybride, à mi-chemin entre la fiction et l'​autobiographie.\\+###**Résumé**\\ 
 +L'​énonciation lyrique, qui domine largement notre conception moderne de la « voix poétique », constitue un enjeu important pour la critique contemporaine. Aborder l'​écriture poétique par la figure complexe et indéterminée du sujet lyrique, voire par sa fictionnalité,​ permet de repenser le poème comme un genre ambivalent. Le Je de renonciation peut en effet emprunter différentes postures, tant lyrique qu'​essayistique ou narrative, pour créer une poésie hybride, à mi-chemin entre la fiction et l'​autobiographie.\\
 Cette étude porte sur la question linguistique dans //​L'​homme rapaillé// (1970) de Gaston Miron (principalement dans « La vie agonique », « Aliénation délirante » et Cette étude porte sur la question linguistique dans //​L'​homme rapaillé// (1970) de Gaston Miron (principalement dans « La vie agonique », « Aliénation délirante » et
 « Notes sur le non-poème et le poème ») et dans trois recueils de Patrice Desbiens (//L 'homme invisible / The Invisible Man//, 1981 ; //Poèmes anglais//, 1988 ; //La fissure de la fiction//, 1997) selon une perspective d'​hybridation générique au sein de l'​écriture poétique. L'​analyse du corpus rendra compte de la place qu'​occupent certaines « Notes sur le non-poème et le poème ») et dans trois recueils de Patrice Desbiens (//L 'homme invisible / The Invisible Man//, 1981 ; //Poèmes anglais//, 1988 ; //La fissure de la fiction//, 1997) selon une perspective d'​hybridation générique au sein de l'​écriture poétique. L'​analyse du corpus rendra compte de la place qu'​occupent certaines

Outils de la page

complaint