Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Des anges mineurs

Antoine Volodine, Des anges mineurs, Paris, Éditions du Seuil, 1999, 224 p.

des_anges_mineurs.jpgDes anges mineurs fut publié en 1999, dans la collection “Fiction et cie.” des éditions du Seuil (collection “Points” en 2000). Cette oeuvre éclatée est composée de 49 courts textes, sortes de  photographies prosaïques que Volodine appelle “narrats”, assemblés de manière symétrique. Chacun de ces instantanés décrit une parcelle d’un monde post-apocalyptique, peuplé de révolutionnaires, de vagabonds, de chamanes et de sorcières. Au centre du récit se retrouve Will Scheidmann, un golem-narrateur qui, ligoté à un poteau, attend son exécution imminente. Pendant que ce dernier compose une série d’étranges récits, une poignée de survivants, humains, animaux ou hybrides, vagabondent à travers les terres dévastées d’un monde où la révolution a échoué. Antoine Volodine continue, dans ce roman-recueil, de paufiner l’univers onirico-politique du post-exotisme, en y ajoutant cette fois des images empreintes d’une beauté sombre et mélancolique.

Documentation critique

OUELLET, Pierre, « La communauté des autres. La polynarration de l’Histoire chez Volodine », dans Pierre OUELLET, Simon HAREL, Jocelyne LUPIEN et Alexis NOUSS (dir.), Identités narratives. Mémoire et perception, Québec, Les Presses de l’Université Laval (Intercultures), 2002, p. 69-84. +++ Chapitre de collectif

CHASSAY, Jean-François, « L’Alpha et l’oméga. Le temps catastrophique dans Des anges mineurs d’Antoine Volodine », dans Jean-François CHASSAY, Anne-Élaine CLICHE et Bertrand GERVAIS (dir.), Des fins et des temps. Les limites de l’imaginaire, Montréal, Figura, Centre de recherche sur l’imaginaire (Figura, n° 12), 2005, p. 215-246. +++ Chapitre de collectif

BEDRANE, Sabrinelle, « L’Engagement poétique d’Antoine Volodine : le communisme de la parole », dans Richard J. GOLSAN et Marc DAMBRE (dir.), L’Exception et la France contemporaine. Histoire, imaginaire, littérature, Paris, Sorbonne Nouvelle, 2010, p. 181-192. +++ Chapitre de collectif

CAMUS, Audrey, « Construire les ruines du possible : Anticipation politique et jeux de places dans la fiction volodinienne », dans Michel PRAT et Alain SEBBAH (dir.), Fictions d’anticipation politique, Pessac, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, 2006, p. 177-190. +++ Article de revue

### La fiction d’anticipation politique procède du mode expérimental, en tant qu’elle met en œuvre une extrapolation à partir des données du réel. De ce fait, chaque déviation par rapport au monde zéro – le monde à l’origine du repère qui est celui du lecteur – est perçue comme telle, et appelle immédiatement le souvenir de la réalité dont elle figure l’évolution. C’est sur ce procédé de miroir que l’efficience politique repose, la mesure de l’écart qui sépare l’univers référentiel de celui de la fiction apparaissant, au regard de la prolepse narrative, comme la figuration de notre devenir. Le livre d’Antoine Volodine intitulé Des Anges mineurs*1, qui dépeint l’humanité « longtemps après la fin de la civilisation » et l’échec des révolutions, bien qu’il participe assurément du genre, échappe à ce schème traditionnel en conjoignant non seulement les modes prospectif et utopique, souvent appariés, mais encore le fantastique, qui s’y accorde mal. Le texte déjoue en réalité toute classification par la fondamentale étrangeté du monde qu’il nous donne à voir, bien plus éloigné du nôtre que ne le sont les grandes dystopies de ses prédécesseurs, où l’anticipation introduit un écart parfaitement balisé. Porté à lire les entorses faites à la mimésis à l’aune de cet écart, le lecteur confronté au surnaturel se voit dérouté ; le décalage s’avère difficile à appréhender dès lors qu’il participe de plusieurs régimes de lecture habituellement inconciliables. C’est cette question de l’inscription générique, et la portée politique qu’elle revêt dans le projet post-exotique*2 que nous nous proposons d’interroger, afin de comprendre comment l’œuvre volodinienne accomplit l’utopie pour faire de ce qui lui est extérieur une invention littéraire.

*1 Antoine Volodine, Des Anges mineurs, Paris : Éditions du Seuil, coll. « Points », 2001 (1999).
*2 Lutz Bassman, Ellen Dawkes, Iakoud Khadjbakiro, Elli Kronauer, Erdogan Mayayo, Yasar Tarchalski, Ingrid Vogel, Antoine Volodine, Le Post-exotisme en dix leçons, leçons onze, Paris : Éditions Gallimard nrf, 1998.

Camus, 1998, HTML ###

MASSICOTTE-DOLBEC, Julien, « L’invention du temps dans Je m’en vais de Jean Echenoz et Des anges mineurs d’Antoine Volodine : narrativité contemporaine et discours postmodernes », mémoire de maîtrise en études littéraires, Université du Québec à Montréal, 2007, 105 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
La critique est extrêmement polarisée lorsqu’il est question du récit français contemporain. Si de nombreux critiques jouent les embaumeurs et autopsient le mort, une quantité non négligeable d’ouvrages critiques témoigne au contraire d’une réflexion littéraire inédite et aiguisée sur la culture contemporaine. Le récit français contemporain interrogerait différentes possibilités de retour, de dépassement et de reconquête sous des formes moins fédératrices, plus interrogatives et plus ouvertes que ne le faisaient les artisans du Nouveau Roman. La crise de la culture contemporaine expliquerait à la fois les malaises d’écriture et l’inventivité narrative des écrivains. Dans cette optique, ce travail vise à démentir le constat négatif à l’égard du roman français actuel en s’intéressant à la question du temps dans les romans Je m’en vais de Jean Echenoz et Des anges mineurs d’Antoine Volodine. Plébiscités par la critique, respectivement légitimés par le prix Goncourt et le prix du Livre Inter en 1999, mis à l’étude lors de différents colloques, ces deux romans se situent d’emblée dans le renouveau romanesque français et en cela paraissent exemplaires, Il s’agira ici d’analyser l’intense travail d’innovation narrative dont témoignent les deux romans en y dégageant une société du texte analogue à l’expérience dite postmoderne du temps, et sa reconfiguration narrative, Ainsi, il deviendra possible de rendre compte des pratiques esthétiques et discursives inédites qu’intègrent Je m’en vais et Des anges mineurs. Notre étude sur le temps posera donc les questions suivantes : quelle expérience temporelle est figurée dans les deux romans? Comment les deux écrivains articulent-ils cette expérience dans leur narration respective et en quoi ces articulations se révèlent-t-elles l’expression marquante de prises de positions politiques chez Antoine Volodine et éthiques chez Jean Echenoz? Ce mémoire empruntera essentiellement à différents ouvrages sur la question du temps et à deux domaines théoriques; il s’intéressera à la sociocritique et aux théories sur la narrativité. Pour conduire cette analyse, nous présupposons que les œuvres littéraires tendent un miroir à leur temps, qu’elles en sont les représentations et les dépositaires. Par ce qu’elles nous détaillent, par ce qu’elles en recréent, les œuvres littéraires nous offrent l’espérance d’un agir transformé.

Massicotte-Dolbec, 2007, PDF ###

SABOURIN-PAQUETTE, Marie-Ève, « La survie des sous-hommes : étude de la mutation du corps, de l’espace et du temps dans Des anges mineurs d’Antoine Volodine », mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, 2009, 76 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Le corpus des œuvres volodiniennes met en scène des êtres qui résistent à la fin du monde : leur survivance est une résistance au temps de la fin qui bouleverse les conceptions classiques de l’espace, du temps et du corps. Le souffle collectif dans Des anges mineurs (1999) prolonge la puissance de la parole par laquelle émergent les sous-hommes dans des domaines aussi variés que l’ontologie, la politique et l’historiographie tout en portant à la conscience l’urgence de renouveler les bases du système de pensée effondré avec la chute des utopies du siècle dernier. L’étude des mutations de Will Scheidmann, porte-parole de la communauté des sous-hommes dans Des anges mineurs (1999), amorce une réflexion sur l’ampleur de la révolution proposée par Antoine Volodine avec ce recueil et dans l’ensemble de son oeuvre post-exotique.
Inspirée du concept merleau-pontyen de la chair du monde, l’hypothèse de travail repose sur l’idée selon laquelle la révolution des paradigmes du temps, de l’espace et du corps fait muter l’ontologie, l’esthétique et le politique en prenant ancrage dans la chair-désastre du porte-parole. Retraçant les divers états du personnage-narrateur, nous montrons que le passage du corps individuel au corps collectif relève d’un rapport primaire au monde où l’être est intimement et charnellement connecté à la communauté des morts et des vivants qui le possèdent et auxquels il donne la parole qui fait survivre. Cette mise en abyme d’un corps individuel dans une chair du monde qui le transforme se répercute dans les processus d’élaboration du texte lui-même ainsi que dans la configuration d’une nouvelle Gestalt du cours politique. Le présent travail est donc l’analyse des mutations de corps comme métaphore des transformations des champs esthétique, politique et ontologique. La triple matrice anatomique, textuelle et communiste correspond au corps de Scheidmann et elle désigne la désuétude des anciennes Gestalts ainsi que les processus de transformation de la matière par lesquels émergent des formes neuves.

Sabourin-Paquette, 2009, PDF ###

GONTHIER-GIGNAC, Élise, « Les anges déchus : politiques messianiques de la littérature dans Des anges mineurs d’Antoine Volodine, Faber. Le destructeur de Tristan Garcia et Les renards pâles de Yannick Haenel », mémoire de maîtrise en études littéraires, Université du Québec à Montréal, 2015, 144 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Qu’elle confirme « le passé d’une illusion » ou qu’elle marque « la fin de l’Histoire », l’année 1989 tend à agir comme une sentence. Elle enjoint d’enfouir à jamais l’espoir révolutionnaire sous les décombres du mur de Berlin, et de ne plus tourmenter ses morts. Ne cessant d’interroger l’héritage des catastrophes du XXe siècle, l’œuvre d’Antoine Volodine s’érige contre cette injonction et, à sa suite, Tristan Garcia et de Yannick Haenel refusent de laisser sombrer la révolution dans l’oubli. De fait, si les romans Des anges mineurs, Faber. Le destructeur et Les Renards Pâles construisent des mondes romanesques qui évoquent le cloisonnement des horizons d’attente et le désarroi politique propres à notre époque, ils ne s’affrontent pas moins à la difficulté de penser la possibilité d’un retournement politique d’ampleur dans le monde contemporain. Appartenant respectivement aux registres baroque, tragique et épique, ces romans situent le problème politique sur le plan métaphysique, comme l’avait fait Walter Benjamin lorsque, confronté à la catastrophe historique, il tentait de sauver l’exigence révolutionnaire de ses multiples trahisons. Au-delà de l’optimisme ou du pessimisme qu’entretiennent à première vue ces politiques de la littérature à l’égard du thème révolutionnaire, cette étude a pour but d’examiner le rapport qu’elles entretiennent avec la métaphysique messianique de Benjamin. Ces textes peuvent-ils être conçus comme des tentatives de rouvrir des conditions de possibilités révolutionnaires? En quoi participent-ils de l’interruption éventuelle du cours actuel des choses? Quelle expérience et quelle figuration de la communauté ces textes proposent-ils? Par l’analyse des mondes fictionnels, des conceptions de la temporalité historique et des représentations de la communauté que ces romans manifestent, nous démontrerons que leur pessimisme historique est inassimilable à la résignation politique. Contre l’optimisme naïf qui masque les défaites et se rend aveugle aux périls du progrès, ces romans conjuguent la critique de la modernité à la nécessité de changer l’ordre existant. Ils explorent la voie des perdants de l’histoire pour faire jaillir des figures inédites du possible.

Gonthier-Gignac, 2015, PDF ###



Des anges mineurs (oeuvre)
TitreDes anges mineurs
AuteurAntoine Volodine
Parution1999
TriDes anges mineurs
Afficheroui

Outils de la page

complaint