Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La passion de Martin Fissel-Brandt

la_passion_de_martin_fissel-brandt.jpg Christian Gailly, La passion de Martin Fissel-Brandt, Paris, Éditions de Minuit, 1998, 144 p.

« Anna l’avait prévenu. S’il arrive quelque chose à Suzanne, je m’en vais. Immédiatement. Définitivement. On ne voulait plus de lui, il ne veut plus de cette vie. Et, au moment même où il croyait finir, voilà qu’il trouve l’envie de tout recommencer. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

DANGY, Isabelle, « Minimalisme et musicalisme : le cas de Christian Gailly », Interval(le)s, vol. I, n° 1 (automne 2004), p. 136-144. +++ Article de revue

###« Nous nous proposons d’examiner ici deux romans de Christian Gailly, L’air (1991) et La passion de Martin Fissel-Brandt (1998), en promenant sur eux l’éclairage vacillant du mot minimalisme, afin d’éprouver sans doute la pertinence de cette étiquette, et plus encore dans le but de localiser, au confluent du minimum et du maximum, un musicalisme propre à cet auteur. »
(Extrait de l’introduction, p. 136.)

Dangy, 2004, HTML ###

BERTINA, Arnaud, « Gailly, l’ironie, le jeu, les personnages. De L’incident à La passion de Martin-Fissel-Brandt », Prétexte, n° 20 (hiver 1999), p. 45-49. +++ Article de revue

EVENSON, Brian, « Introduction », dans Christian GAILLY, The passion of Martin Fissel-Brandt, traduction anglaise (É-U) par Melanie KEMP, Nebraska, University of Nebraska Press, 2002 (1999), p. IX-XIX. +++ Autre



La passion de Martin Fissel-Brandt (oeuvre)
TitreLa passion de Martin Fissel-Brandt
AuteurChristian Gailly
Parution1998
Tripassion de Martin Fissel-Brandt
Afficheroui

Outils de la page

complaint