Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Perpétue et l'habitude du malheur

Mongo Beti, Perpétue et l’habitude du malheur, Paris, Buchet/Chastel, 1974, 303 p.

« Après avoir passé six années dans un camp de concentration pour opposition au régime de Baba Toura, Essola revient dans son village natal et décide d’enquêter sur la mort de sa sueur, Perpétue, disparue entre-temps. A travers les témoignages de ceux qui ont connu la jeune femme pendant ces six années, Essola a la révélation stupéfiante de son martyre. Mariée ou plutôt vendue par les siens à un fonctionnaire, Perpétue mène une vie misérable à Oyolo, où elle sert d’esclave à son mari. Mais bientôt celui-ci jette sa femme dans les bras d’un commissaire de police tout puissant et devient ainsi un personnage craint et honoré - de surcroît, militant fervent du régime de Baba Toura… A ce roman écrit avec le pittoresque des anciens conteurs noirs s’ajoute une dimension politique. Mongo Beti dénonce de façon souvent féroce la médiocrité des fonctionnaires, leur corruption, le régime de dictature policière qui sévit dans le pays, la grande misère de tout un peuple opprimé par un gouvernement pourri jusqu’à la moelle, la condition d’esclave de la femme africaine. Ainsi, à la peinture sans concession d’une époque, se mêle une méditation sur l’étrange destin du continent noir, victime d’une fatalité dont ses propres fils sont les principaux artisans. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

OWONO-KOUMA, Auguste, « Pour une re-lecture de l’assassinat de Martin dans Perpétue de Mongo Beti », dans Oscar Pfouma (dir.), Mongo Beti : le proscrit admirable, Yaounde, Menaibuc, 2003, p. 97-112. +++ Chapitre de collectif

DOLISANE-EBOSSE, Cécile, « Le traumatisme de la maternité ou la métaphore de la servitude dans Perpetue et l’habitude du malheur », dans Oscar Pfouma (dir.), Mongo Beti : le proscrit admirable, Yaounde, Menaibuc, 2003, p. 73-96. +++ Chapitre de collectif

ELLERMAN, Evelyn, « The Passion of Perpetua: A Generic Approach to Beti’s Perpétue », dans Stephen H. Arnold (dir.), Critical Perspectives on Mongo Beti, Boulder, Rienner, 1998, p. 125-135. +++ Chapitre de collectif

DELTEL, Danielle, « Un message ambigu : Perpétue de Mongo Beti », dans Stephen H. Arnold (dir.), Critical Perspectives on Mongo Beti, Boulder, Rienner, 1998, p. 137-150. +++ Chapitre de collectif

BESTMAN, Martin T., « Une lecture de Perpétue de Mongo Beti », dans Stephen H. Arnold (dir.), Critical Perspectives on Mongo Beti, Boulder, Rienner, 1998, p. 151-166. +++ Chapitre de collectif

CÉLÉRIER, Patricia-Pia, « Meurtre dans la matrice: la maternité dans Perpétue et l’habitude du malheur de Mongo Béti », Présence Francophone : revue internationale de langue et de littérature, n° 44 (1994), p. 146-168. +++ Article de revue

KOKOVENA-GBEGNON, Afi Esinam, « Une analyse structurale de Perpétue et l’Habitude du Malheur de Mongo Beti », thèse de doctorat, University of California, 1994, 294 p. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Faire une analyse structurale d’un texte littéraire, c’est étudier l’organisation structurale, les différentes idées et leur signification qui sont a l’origine de ce texte. Cette thèse fait une analyse structurale de Perpétue et l’habitude du malheur écrit par Mongo Beti en 1974.

Apres avoir présente l’espace socio-politique ou s’est déroule l’action du récit décrite par le romancier, la géographie physique, les assises historiques et religieuses du Cameroun, nous porterons notre attention sur la vie littéraire camerounaise. Puis nous verrons les interférences pré et post-indépendances dans Perpétue et la vie sociale du Cameroun indépendant. Dans le dernier mouvement enfin, nous analyserons le contenu romanesque de Perpétue.

En conclusion, nous ferons le point des différentes parties en faisant ressortir le message que Beti veut communiquer a son lecteur dans Perpétue.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

SABER, Ahmed, « Political and Social Thought in the West African Novel : Mongo Béti’s Perpétue, Ousmane Sembène’s Xala, and Ayi Kwei Armah’s The Healers », thèse de doctorat, University of Georgia, 1985, 218 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
African politics of the colonial period played a major role in the growth and development of modern African literature, has been the source of inspiration to many post-independence African writers, including Mongo Beti, Ousmane Sembene and Ayi Kwei Armah.
The dissertation examines post-independence political and social issues as Beti, Sembene and Armah treat them in their novels, Perpetue, Xala and The Healers. This study analyzes the degree of influence these issues have exercised on their form and structure with regard to plot, characters and characterization, narrative techniques, didacticism and language.
In Perpetue, Beti uses Essola’s quest for the causes of Perpetue’s death as a detective device, to trace the political and social nature of a military dictatorship in a post-independent African state. In Xala, Sembene adopts an essentially Marxist analysis of the social reality in post-independent Senegal, especially as regards the great disparity between the elite and the masses of the people, the role of women in society, the effects of polygamy and religion. As an anti-bourgeois novel, Xala expresses concern and sympathy for the exploited masses. The third chapter focuses on Armah’s most recent novel, The Healers. Its form and structure are sustained by two major elements: the historical dimension and mythic vision, which are tinged with a powerful manifestation of a racial memory and a racial consciousness. Armah looks at the historical experience of the Asante Empire from the heroism of a consortium. This sense of a collective heroism is emphasized throughout the novel. The Healers is a critical look at the essential relationship between the African past, present, and future and at Armah’s political and social perception of that link.
Perpetue, Xala and The Healers are political novels. This political emphasis will remain a major theme of the African fiction of the 1980’s; and the African novelist will continue to play the role of political commentator and advocate of value systems. These novel- istic trends and attitudes seem likely to continue until there is more political, social, cultural and economic stability in Africa. Such political orientation does not hamper the African novelist’s imagina- tive creation; we can presume dramatic fictional experimentation in the future. (Abstract shortened with permission of author.) ###

MOURALIS, Bernard, « Aspects de l’écriture dans Perpétue et l’habitude du malheur de Mongo Beti », Présence Francophone: Revue Litteraire, n° 17 (1978), p. 45-68. +++ Article de revue

HESBOIS, Laure, « Perpétue et l’habitude du malheur ou Mongo Beti et la révolution avortée », Présence Francophone: Revue Litteraire, n° 14 (1977),p. 57-71. +++ Article de revue

HUBBARD, Louise, « Women in Mongo Beti’s Perpétue », Annales de l’Université du Bénin, Serie Lettres, vol. 4, n° 1 (1977), p. 63-73. +++ Article de revue

BOADI, Ano, « Figure de l’enquêteur et esthétique du vide dans Perpétue et l’habitude du malheur, dans Alice Delphine Tang et Patricia Bissa Enama (dir.), Absence, enquête et quête dans le roman francophone, préface de Justin Bisanswa, Berne, Peter Lang, 2010, p. 195-206. +++ Chapitre de collectif

DJIFFACK, André et R. H. MITSCH, « The Myth of Ruben », Research in African Literatures, vol. 31, n° 2 (été 2000), p. 91-116. +++ Article de revue

### Djiffack et Mitsch, 2000, PDF ###

HUSSAINI, Abubakar, « Les formes narratives de Mongo Beti : une étude comparative de Mission terminée et Perpétue et l’habitude du malheur », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 1983, 88 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

CALL, Andrea, « Du drame individuel à la tragédie collective: une lecture de Perpétue et l’habitude du malheur », dans Frédéric Mambenga (dir.), dossier « Mongo Beti: la pertinence réaliste et militante », Interculturel Francophonies, n° 13 (juin-juillet 2008). +++ Article de revue

CALI, Andrea, « Perpétue : du drame individuel à la tragédie collective », dans Études sur le roman négro-africain, Lecce, Pensa Multimedia (Collana del Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere dell’Università del Salento), 2010. +++ Monographie



Perpétue et l'habitude du malheur (oeuvre)
TitrePerpétue et l'habitude du malheur
AuteurMongo Beti
Parution1974
Afficheroui

Outils de la page

complaint