Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:un_fait_divers [2015/05/28 12:30]
Virginie Savard
oeuvres:un_fait_divers [2018/08/12 19:13] (Version actuelle)
Laurianne Thibeault [Documentation critique]
Ligne 8: Ligne 8:
  
 =====Documentation critique===== =====Documentation critique=====
 +
 +MARTIN-ACHARD,​ Frédéric, « Voix de faits : vers une “ dénarrativisation ” du fait divers chez François Bon et Laurent Mauvignier », //​Recherches & Travaux// [en ligne], nº 92 (2018). +++ Article de revue
 +
 +###​**Résumé**
 +
 +« Cet article étudie les dispositifs narratifs et énonciatifs de deux fictions contemporaines d’expression française, //Un fait divers// de François Bon (1990) et //Ce que j’appelle oubli// (2011) de Laurent Mauvignier, fondées sur un fait divers. L’hypothèse étudiée est que ces dispositifs,​ dans lesquels la voix occupe une place centrale, opèrent une déconstruction du récit de fait divers, en trois temps : par l’exhibition des voix qui le constituent,​ par la déstructuration de la chronologie narrative, et, enfin, par la critique des expressions figées qui circulent sur le fait divers. Ces phénomènes concourent à une forme de « dénarrativisation » du fait divers et d’affaiblissement de sa valeur événementielle. En définitive,​ cette étude montre que le fait divers, chez de nombreux romanciers contemporains,​ n’est pas tant exploité pour ses potentialités narratives, qu’interrogé pour ce qu’il recèle d’un savoir à la fois intime et social. »
 +
 +[[https://​journals.openedition.org/​recherchestravaux/​965|MARTIN-ACHARD,​ 2018, HTML]]###
 +
 RASSON, Luc, « L'​écriture spéléologique de François Bon », dans Paul PELCKMANS et Bruno TRISTSMANS (dir.), //Écrire l'​insignifiant:​ Dix études sur le fait divers dans le roman contemporain//,​ Amsterdam, Rodopi, 2000, p. 155-163. +++ Chapitre de collectif RASSON, Luc, « L'​écriture spéléologique de François Bon », dans Paul PELCKMANS et Bruno TRISTSMANS (dir.), //Écrire l'​insignifiant:​ Dix études sur le fait divers dans le roman contemporain//,​ Amsterdam, Rodopi, 2000, p. 155-163. +++ Chapitre de collectif
  

Outils de la page

complaint