Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
auteurs:antoine_volodine [2014/11/10 15:23]
Virginie Savard
auteurs:antoine_volodine [2015/10/05 15:59] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 3: Ligne 3:
 {{ Antoine_Volodine.jpg?​250|Photo : Sp-Didier Gaillard}} « Antoine Volodine a passé son enfance et son adolescence à Lyon, où il fait également ses études supérieures. Après avoir enseigné le russe pendant quinze ans, il choisit de se consacrer à l’écriture et à la traduction. En 1985, il confie un manuscrit à Denoël, qui publiera ses quatre premiers romans dans la collection Présence du futur, parmi lesquels //Rituel du mépris//, Grand Prix de la science-fiction française en 1987. Son œuvre à la poétique exigeante échappe à toute classification et compte aujourd’hui près de quinze titres, dont //Des anges mineurs//, couronné en 2000 par le prix du Livre Inter. Volodine, qui souhaite à la fois “pratiquer la littérature comme un art martial” et “écrire en français une littérature étrangère”,​ donne dans ses romans la parole à des écrivains marginaux, prisonniers ou malades mentaux. Il revendique le rôle de “porte-parole” de préférence à celui d’auteur. Il a forgé un univers singulier et violent, à la lisière du fantastique,​ du surréalisme et de la fiction politique, où se superposent les voix des chamans visionnaires et les murmures des hommes et des femmes ayant perdu la guerre révolutionnaire. Il nomme lui-même cette construction romanesque le “post-exotisme”. » {{ Antoine_Volodine.jpg?​250|Photo : Sp-Didier Gaillard}} « Antoine Volodine a passé son enfance et son adolescence à Lyon, où il fait également ses études supérieures. Après avoir enseigné le russe pendant quinze ans, il choisit de se consacrer à l’écriture et à la traduction. En 1985, il confie un manuscrit à Denoël, qui publiera ses quatre premiers romans dans la collection Présence du futur, parmi lesquels //Rituel du mépris//, Grand Prix de la science-fiction française en 1987. Son œuvre à la poétique exigeante échappe à toute classification et compte aujourd’hui près de quinze titres, dont //Des anges mineurs//, couronné en 2000 par le prix du Livre Inter. Volodine, qui souhaite à la fois “pratiquer la littérature comme un art martial” et “écrire en français une littérature étrangère”,​ donne dans ses romans la parole à des écrivains marginaux, prisonniers ou malades mentaux. Il revendique le rôle de “porte-parole” de préférence à celui d’auteur. Il a forgé un univers singulier et violent, à la lisière du fantastique,​ du surréalisme et de la fiction politique, où se superposent les voix des chamans visionnaires et les murmures des hommes et des femmes ayant perdu la guerre révolutionnaire. Il nomme lui-même cette construction romanesque le “post-exotisme”. »
  
-(Quatrième de couverture de la récente réédition conjointe de //​Biographie de Jorian Murgrave//, //Un navire de nulle part//, //Rituel du mépris// et //Des enfers fabuleux//, Denoël, 2003.)+(Quatrième de couverture de la récente réédition conjointe de //​Biographie ​comparée ​de Jorian Murgrave//, //Un navire de nulle part//, //Rituel du mépris// et //Des enfers fabuleux//, Denoël, 2003.)
  
 **Historique des prix reçus** **Historique des prix reçus**

Outils de la page

complaint