Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:l_inapercu [2015/01/07 22:07]
Virginie Savard
oeuvres:l_inapercu [2016/07/12 22:05] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 1: Ligne 1:
 ====== L'​Inaperçu ====== ====== L'​Inaperçu ======
 +{{ oeuvres:​inapercu.jpg?​120|}}
 +[[auteurs:​Sylvie Germain]], //​L'​inaperçu//,​ Albin Michel, 2008, 294 p.
  
-[[auteurs:​Sylvie Germain]]  +« Les Bérynx : une famille ordinaire, avec son patriarche autoritaire,​ ses mères affairées, ses enfants fragiles, ses secrets non partagés et son lot de drames. Et il y a Pierre, qui vient de se greffer sur cette famille comme une sorte d’ange gardien dont on ignore presque tout, homme à tout faire, mais aussi à tout défaire. Jusqu’au jour où il disparaît sans laisser d’autres traces que les brèches qu’il a ouvertes en chacun.\\ 
- +Roman des origines autant que de la construction de soi, //​L’Inaperçu//,​ comme //Magnus// , fait coexister le plus sombre de l’Histoire et des tragédies individuelles avec l’imprévisible,​ la puissance de l’imaginaire,​ les rêves les plus fous, tout ce qui échappe à l’emprise du temps et permet d’inventer son destin. »\\ 
-Albin Michel, 2008, 294 p. +(Quatrième de couverture)
-  +
-Vous pouvez lire l'​incipit de ce roman sur [[http://​www.incipit.farum.it/​eshow.php?​id=75|FrInciRom]] +
- +
- +
- +
-**La quatrième de couverture :** +
- +
-« Les Bérynx : une famille ordinaire, avec son patriarche autoritaire,​ ses mères affairées, ses enfants fragiles, ses secrets non partagés et son lot de drames. Et il y a Pierre, qui vient de se greffer sur cette famille comme une sorte d’ange gardien dont on ignore presque tout, homme à tout faire, mais aussi à tout défaire. Jusqu’au jour où il disparaît sans laisser d’autres traces que les brèches qu’il a ouvertes en chacun. +
- +
- +
- +
-Roman des origines autant que de la construction de soi, //​L’Inaperçu//,​ comme //Magnus// , fait coexister le plus sombre de l’Histoire et des tragédies individuelles avec l’imprévisible,​ la puissance de l’imaginaire,​ les rêves les plus fous, tout ce qui échappe à l’emprise du temps et permet d’inventer son destin. »+
  
 +=====Documentation critique=====
  
 +BESNARD, Annie, « Histoire individuelle,​ histoire collective dans deux romans de Sylvie Germain », //Etudes Romanes de Brno: Sborník Prací Filozofické Fakulty Brněnské Univerzity, L: Řada Romanistická/​Series Romanica//, vol. 33, n° 1 (2012) p. 177-188. +++ Article de revue
  
 +### Porte également sur //Magnus// ###
  
  
Ligne 50: Ligne 43:
   Parution [date::Y]: 2008   Parution [date::Y]: 2008
   Tri:    Tri: 
-  Afficher: ​non+  Afficher: ​oui
 </​data>​ </​data>​
  
 ~~NOTOC~~ ~~NOTOC~~
 ~~NOCACHE~~ ~~NOCACHE~~

Outils de la page

complaint